Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique

Dossier à jour de la loi de finances pour 2021

Dossier de synthèse

Le permis de conduire à un euro par jour

Sommaire afficher

1. Présentation de l'opération « Le permis à un euro par jour »

Le permis à un euro par jour a été instauré par le Décret n°2005-1225 du 29 septembre 2005 instituant une aide au financement de la formation à la conduite et à la sécurité routière.
Il permet de faciliter l'accès au permis de conduire pour les personnes disposant de faibles ressources.

Le permis à un euro par jour concerne la première inscription à une formation à la conduite pour les permis de conduire A et B. Depuis le 3 octobre 2006, les candidats étant déjà inscrits à une formation aux épreuves du permis A ou B ne peuvent pas demander à bénéficier du permis à un euro par jour.
Il s'adresse aux jeunes entre 16 et 25 ans quelle que soit leur situation sous réserve d'acceptation de leur dossier par l'établissement financier responsable de l'opération.

Le permis de conduire à un euro par jour a été instauré par l'Etat en collaboration avec les établissements financiers et les écoles de conduite, afin de faciliter le financement de la formation à la conduite.
Cette formule consiste en une facilité de paiement et non en une réduction du prix de la formation.
L'établissement de crédit prête, sans frais de dossier, la somme requise pour la formation, la verse à l'auto-école et le conducteur rembourse la somme prêtée auprès de cet établissement de crédit. Ce prêt a été nommé « permis à un euro par jour » dans la mesure où le jeune conducteur ne rembourse que l'équivalent d'un euro par jour à l'établissement de crédit, jusqu'au remboursement complet de sa dette (donc uniquement 30 euros par mois). L'avantage de cette formule est l'absence d'intérêt pour le conducteur. En effet, c'est l'Etat qui paie les intérêts de ce prêt pendant toute la durée du remboursement.

> Voir tous les dossiers sur le thème : Le permis de conduire

Faites découvrir nos services gratuits sur

Prévisualisation du document à télécharger

Modifié le 02/09/2014 à 13:36:42

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK