Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique

Droit du travail

Opca
Démission

J’ai entamé une formation d’un an dans le cadre d’un CPF, abondé par l’OPCA.
Si je démissionne, est-ce que je peux poursuivre la formation dans une autre entreprise (avec son accord bien sûr) ?
Dois-je aller dans une entreprise qui cotise au même OPCA ?
Je tiens à cette formation mais ça se passe mal dans ma boîte.
Formation entièrement réalisée sur temps de travail.
Merci pour vos avis éclairés.


Question posée le 23/10/2019

Par Hedna

Département : Hauts-de-Seine (92)


Mots clés de cette question :congé formation

Par Henri PESCHAUD (Avocat)

Date de la réponse : le 24/10/2019

Bonjour,

Votre formation se déroule entièrement sur votre temps de travail, donc à temps complet, mais vous souhaitez démissionner.

1. Si vous démissionnez de votre entreprise, vous perdez votre droit à la compensation salariale que votre employeur actuel est tenu de vous verser, lui-même se faisant rembourser de ses versements par l'OPCA;
2. Poursuivre votre formation dans votre nouvelle entreprise supposerait un nouvel accord de prise en charge vis-à-vis du nouvel employeur à formuler auprès de l'OPCA, et aussi (surtout ?) une autorisation d'absence de cet employeur pour vous permettre de poursuivre cette formation; vous allez demander beaucoup à ce futur employeur... avant même qu'il puisse bénéficier de vos compétences... s'il vous embauche tout de même, il aura beaucoup de mérite !
3. Dans la mesure où vous êtes en formation à temps complet, donc absent du travail, il serait probablement plus simple, sinon plus sage, de tenter de tenir dans votre actuelle entreprise, et démissionner à la fin de cette formation.
4. Puisque vous n'êtes pas soumis directement à la pression de votre employeur, en cas de difficultés celles-ci peuvent se régler devant le conseil des prud'hommes.

Bien cordialement,

Photo PESCHAUD Henri
Henri PESCHAUD (Avocat)
7bis rue Decrès (entrée par le 7)
PARIS 75014
Cabinet : Peschaud
Faites découvrir nos services gratuits sur
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK