Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique

Modèle de lettre
Modèle de contrat de location saisonnière


Quand utiliser ce modèle de contrat type de location saisonnière ?

Vous souhaitez mettre en location votre bien meublé, pour une courte durée (pour la durée des sports d'hiver ou des vacances d'été par exemple). Pour ce faire, il est nécessaire de rédiger un contrat de location saisonnière. Le présent modèle vous aidera dans la rédaction de votre contrat de location de courte durée.

Ce que dit la loi sur la location saisonnière

Le contrat de location saisonnière d'un meublé de tourisme est nécessairement écrit (article L. 324-2 du Code du tourisme). Les dispositions qu'il contient ne sont pas soumises à la réglementation applicable aux locations à usage d'habitation principale, mais la rédaction du contrat doit obéir à quelques règles.

En effet, le contrat doit obligatoirement écrit, ne pas utiliser des dénominations pouvant induire le consommateur en erreur, faire état de toutes les mentions obligatoires prévues à l’article L.121-18 et L.121-19 du Code de la consommation notamment : le nom du vendeur du produit ou du prestataire de service, des coordonnées téléphoniques permettant d'entrer effectivement en contact avec lui, son adresse ou, s'il s'agit d'une personne morale, son siège social et, si elle est différente, l'adresse de l'établissement responsable de l'offre, le cas échéant, les frais de livraison. Les modalités de paiement, de livraison ou d'exécution, l'existence d'un droit de rétractation et ses limites éventuelles ou, dans le cas où ce droit ne s'applique pas, l'absence d'un droit de rétractation, la durée de la validité de l'offre et du prix de celle-ci, le coût de l'utilisation de la technique de communication à distance utilisée lorsqu'il n'est pas calculé par référence au tarif de base et le cas échéant, la durée minimale du contrat proposé, lorsqu'il porte sur la fourniture continue ou périodique d'un bien ou d'un service.
Toutes ces informations, dont le caractère commercial doit être mentionné sans équivoque, sont transmises au consommateur de manière claire et compréhensible, par tout moyen adapté à la technique de communication à distance utilisée. De plus, en cas de démarchage téléphonique ou par toute autre technique comparable, le professionnel devra clairement indiquer au début de la conversation son identité et le caractère commercial de l'appel.
Enfin, les Dispositions de la loi du 17 mars 2014 relatives aux pratiques commerciales trompeuses sont punies d'un emprisonnement de 2 ans et 300 000 euros d'amende.

Le contrat peut en outre mentionner le nombre maximum d'occupants autorisé et préciser si la détention d'un animal de compagnie est autorisée ou interdite. Le locataire doit aussi être informé des caractéristiques du logement qu'il va occuper, au moyen de 3 documents : un constat de risque d'exposition au plomb, un état des risques naturels et technologiques, et un diagnostic de performance énergétique (DPE).
Si le contrat est conclu par le biais d'un professionnel de la location immobilière, le contrat doit mentionner les modalités de sa rémunération (montant, versement, partage du coût entre le loueur et le locataire, etc.). Aucune somme d'argent ne pourra être réclamée plus de 6 mois avant la location. En outre, le montant des sommes exigées en gage avant la location (arrhes, acomptes et dépôt de garantie cumulés) ne pourra excéder 25% du prix de la location, et le solde n'est pas exigible plus d'un mois avant la location. Enfin, la durée du contrat de location et des contrats successifs éventuels ne peuvent dépasser 90 jours.

Nos conseils pour votre contrat

Tout loueur saisonnier, qu'il soit professionnel ou particulier, est tenu de fournir, préalablement à la signature du contrat, un descriptif détaillé des lieux loués. Une fois le contrat signé, chacune des parties doit parapher toutes les pages du contrat, et dater et signer la dernière page. Le contrat sera établi en deux exemplaires et signé des deux parties. Un exemplaire sera conservé par le loueur, l'autre sera conservé par le locataire. Enfin, chaque exemplaire sera accompagné d'un dossier de diagnostic technique.


LES DERNIERS COMMENTAIRES
ACLE 20/07/2012 À 19:20:50

Bonjour
Je n'arrive pas à avoir le document complet, c'est bien dommage .

MINALE 18/06/2012 À 12:41:26

Je vous remercie infiniment, ce document convient parfaitement à mon besoin

Faites découvrir nos services gratuits sur

Prévisualisation du document à télécharger

Modifié le : 05/06/2014 15:06:23
Nombre de mots : 726
Voir un aperçu de la lettre type

Logo Pack Légipratique
PACK LÉGIPRATIQUEBail commercial, le bailleur
Photo DESLANDES Eric
check Modèles prêts à l’emploi
check Références juridiques
check Conseils d’avocat
check Pièges à éviter
Par Maître DESLANDES AVOCAT

le pack de référence tout en un

Le pack complet et sur-mesure destiné aux bailleurs