Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Retards à la SNCF : les usagers sont invités à signer une pétition nationale

Publié par Documentissime le 04/01/2011 | Lu 7609 fois | 3 réactions

Semaine encore mouvementée pour la SNCF ! Une pétition nationale pour lutter contre les retards de la compagnie ferroviaire est actuellement en libre circulation. Cette dernière a été lancée à la suite du retard de treize à quinze heures du train de nuit Strasbourg-Port Bou/Nice, le 27 décembre dernier. Cet incident a entrainé la remise, aujourd'hui même, d'un rapport d'enquête de la SNCF. Le rapport a préalablement été transmis, hier, à la ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Parti un peu en retard de Strasbourg le dimanche 26 décembre au soir, le train a connu une succession exceptionnelle d'incidents qui se sont traduits par de nombreux arrêts plus ou moins prolongés, si bien que ses quelques 600 passagers sont arrivés à destination tard dans la soirée de lundi, et non dans la matinée comme prévu.

Un rapport des plus attendus…

Pour justifier le retard de plus de treize heures du train de nuit Strasbourg-Port Bou/Nice, le 27 décembre dernier, la SNCF a rendu un rapport d’enquête par lequel elle met en avant « un enchaînement exceptionnel et rarissime de cinq incidents ».

Pour le secrétaire national de l'UMP, David-Xavier Weiss, ce rapport « n'était pas là pour pointer du doigt telle ou telle personne, mais juste pour éclairer la Direction sur ce qui s'était passé ».

Il souligne, par ailleurs, que ce document « préconise simplement des doubles vérifications quand il y a relève de conducteurs ». Ce premier estime que les explications données ne sont pas suffisantes et regrette que le rapport n’aille pas plus loin…

Le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, s’est quant à lui engagé personnellement, dans une lettre d'excuses adressée aux passagers du train, à « veiller à ce que l'enquête ordonnée ait les suites nécessaires ».

Dans un souci de transparence de l'entreprise publique, le document a été publié sur son site internet.

De plus, il a également été remis au gouvernement. En effet, Guillaume Pepy, président de la SNCF, a dû auparavant remettre ce rapport à la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet. La ministre indique que le rapport devra permettre « de voir quelles sont les responsabilités ».

Un grand nombre de voyageurs, fédérés par une avocate du barreau de Montpellier, a fait part de son intention de constituer une association ainsi que d'engager une action en justice contre la SNCF. Leur objectif étant de mettre la SNCF devant ses « responsabilités et ses défaillances ».

Qui veut signer la pétition ?

L’initiative de cette pétition nationale contre les retards a été prise par l’Association des voyageurs usagers des chemins de fer de la région Ouest (Avuc), le 27 décembre dernier.

Le message délivré par cette pétition est clair : « les usagers signataires n’acceptent pas d’être traités comme des vaches à lait, juste bons à être entassés dans des trains qui arrivent en retard et à payer toujours plus pour un moindre service ».

Le coordinateur de la pétition, Willy Colin, juge que les problèmes viennent principalement des « questions de rentabilité et d’économie ».

Le but principal de cette pétition consiste à réclamer notamment la suppression « des prix période de pointe » ainsi que le « rétablissement des mesures de compensation en cas de retard ou de suppressions des trains ».

Pour le moment, la pétition n’a été signée que par 800 usagers…

Et vous ? L’avez vous signée ?

Mon train a eu du retard, que faire ?

Vous êtes un usager de la SNCF, et lors d'un trajet votre train a eu un retard important.

Vous pouvez alors adresser une réclamation, de préférence par une lettre recommandée avec avis de réception, auprès de la SNCF afin d'obtenir une compensation ou une indemnité pour réparer le préjudice que vous avez subi du fait de ce retard.

Le site Documentissime vous invite, dans une telle hypothèse, à télécharger gratuitement le modèle de lettre suivant :

http://www.documentissime.fr/modele-lettre-de-reclamation-a-la-sncf-pour-un-retard-de-train-159.html


Les derniers commentaires (3)
Bobol95 a écrit le 08/01/2011 à 11:27:43
Signaler un abus
Comment fait-on pour signer la pétition?
comment fait-on pour dire qu'on n'est vraiment pas content des retards, en plus d'envoyer à la SNCF son enveloppe accompagnée d'une lettre?
Comment fait-on pour que soit pris en charge non seulement le préjudice financier (30%!!!), mais un préjudice moral de fatigue et un préjudice de coup de froid... ? Merci de me le dire, je suis preneur!
Train-Train en Colère a écrit le 09/01/2011 à 19:13:28
Signaler un abus
Bonjour,
Je suis outré par les déclarations de Guillaume Pepy, dont l'incompétence, ce soir a la radio saute au yeux.
- Il prend pour habitude de présenter des excuses au lieu d'obtenir des résultats.
- Encore une entreprise sans faute, que des erreurs : la faute c'est de maintenir le Président.
- Il se vente d'avoir en 4 ans diminué les trains en retard de 30 % - Quel exploit ! Quel äne ?
- Il se plein d'une croissance de 40 % en huit an qui a beaucoup dérangé ses habitudes de fainéant !

Pour assainir cette organisation, il changons ce président, trouvons un vrai profil, pas un beni oui-oui.

Train Train en Colère : Associations de Mécontents Rhône Alpes et Sud Ouest.

alain a écrit le 10/01/2011 à 07:16:35
Signaler un abus
Bonjour,
suis soucieux fasse aux nombreux retards des trains exploités par la SNCF(nous aurions tendance à reprendre la voiture).Ai écouté le président de cette dernière hier soir sur RTL,n'ai pas été convaincudu tout pars ses propos,l'annonce d'une nouvelle demande d'augmentation du prix du billet n'est pas acceptable.Pour bien comprendre, il faut demander à un cabinet d'audit extérieur un avis éclairé qui soit ensuite communiqué aux usagers du train.C'est bien à L'État et au nouveau ministre NKM, car SNCF et RFF sont directement sous sa tutelle, de prendre des initiatives fortes, pour que le service ferroviaire soit à la hauteur de ce que nous sommes en droit d'attendre.
ap tessier

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK