Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Appels de phares pour signaler la présence de forces de l'ordre, ou bien la présence d'un radar...légal ou illégal ???

Publié par Jean-françois CHANGEUR le 07/12/2013 - Dans le thème :

Auto et deux roues

| Lu 3915 fois |
0 réaction

La pratique des appels de phares dans le but de prévenir d'autres automobilistes de la présence des forces de l'ordre constitue nécessairement une entrave majeure au contrôle de la vitesse.
Ceci étant dit et faute de texte particulier, les appels de phares, même effectués dans le but d'annoncer la présence des forces de l'ordre, ne sont pas punissables !
Ceux-ci ne constituent pas plus un outrage à agent puisqu'à l'évidence ils ne sont pas destinés aux policiers ou aux gendarmes mais s'adressent aux autres automobilistes.
J'ai pourtant le souvenir d'une dame qui m'expliquait il y a peu avoir été convoquée par un gendarme zélé qui ne s'est pas gêné pour l'interroger sur les motifs des appels de phares qu'elle avait effectués et qui la menaçait de saisir le procureur de la difficulté ...Après une "explication de texte", ce gendarme a immédiatement cessé d'outrepasser ses droits...
Ne vous laissez pas faire ! Tout ce qui n'est pas interdit est autorisé dirait LAPALISSE...
Utilisez donc cette vieille bonne méthode que sont les appels de phares, ce qui peut vous éviter ou faire éviter à d'autres automobilistes les conséquences du véritable acharnement répréssif de plus en plus prégnant et pesant pour tous ! 
Ceci étant dit, je terminerai comme à l'accoutumée, en vous rappelant que ce conseil n'occulte en rien le respect des règles du Code de la Route qui sauve des vies chaque jour


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK