Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Un an après la mort de Michael Jackson : Où en est la justice ?

Publié par Documentissime le 25/06/2010 | Lu 5525 fois | 0 réaction

La mort de Michael Jackson, le 25 juin 2009, a provoqué un émoi sans précédent dans le monde entier. Les larmes séchées, les accusations se sont portées sur la personne du Dr. Conrad Murray, médecin personnel de la star, qui était avec Michael Jackson au moment de son décès. Accusé d'homicide involontaire, le Dr. Murray sera bientôt devant les juges. Pendant ce temps, la mort du Roi de la Pop suscite un business florissant. Ses enfants vont hériter de 33 millions de dollars chacun, ses albums n'ont jamais aussi bien marché et des milliers de produits dérivés rapportent des sommes astronomiques aux fabricants.

Conrad Murray, responsable de la mort de Michael Jackson ?

Le 25 juin dernier, le Roi de la Pop s’est vu administré une très forte dose de Propofol, un puissant anesthésiant causant sa mort. Le médecin a très vite été désigné comme le principal responsable de la mort du chanteur. Le Dr. Murray s’est défendu en précisant que le Roi de la pop le lui avait demandé "de façon insistante".

Après près de 9 mois d’enquête, le docteur a été inculpé d’homicide involontaire, le 4 février dernier. Il risque quatre années de prison.

Après avoir plaidé non coupable, la justice lui a permis de retrouver la liberté contre le paiement d’une caution de 75 000 dollars (plus de 60 000 euros). Il est toujours en exercice toujours puisque le 14 juin dernier, le juge lui a accordé le droit de continuer à exercer la médecine. En revanche, le Dr. Murray n’a plus le droit de prescrire des sédatifs et des anesthésiants à ses patients.

Conrad Murray devra prochainement faire face à ses juges. Le 23 août prochain, une audience préliminaire déterminera en effet la date d’un futur procès. Ce rendez-vous sera certainement une épreuve pour Conrad Murray confronté à l’influence de la famille Jackson et à un passé qui ne plaide pas en sa faveur. Il avait notamment été poursuivi pour violence conjugale en 1994, avant d’être acquitté.


Le testament surprise de Michael Jackson

Il semblerait que Michael Jackson avait tout prévu. Après sa mort, son testament, rédigé le 7 juillet 2002, a été découvert et transmis à la justice, afin que la Cour supérieure de Los Angeles mette en application les dernières volontés de Bambi.

Le testament a révélé que Michael Jackson souhaitait laisser 40 % de sa fortune à ses trois enfants, 40 % à sa mère et 20 % à des œuvres caritatives venant en aides aux enfants. Joe Jackson, le père, n’a quant à lui rien touché. Entretenant de très mauvaises relations avec son fils, il avait été écarté de la succession. Il a bien essayé de toucher sa part du gâteau, en réclamant une pension de 20.000 dollars par mois pour subvenir à ses "besoins". Une demande à laquelle la justice américaine n'a pas donné suite.

Par ailleurs, le testament précisait également que la garde de ses enfants serait confiée à sa mère, ou à son amie d'enfance Diana Ross, au cas où la grand-mère des trois héritiers venait à disparaître. Et que l'avocat John Bronca et le producteur John McClain seraient nommés exécuteurs testamentaires. Les deux hommes devaient notamment s'assurer que les fonds soient bien reversés au Michael Jackson Family Trust, ses enfants ne pouvant pas y toucher avant l'âge de 30 ans.


Un business florissant depuis sa mort

Avant sa mort, les dettes de l’artiste étaient estimées à 500 millions de dollars. On disait l’artiste ruiné et son héritage réduit à néant. L’extraordinaire business post-mortem suscité par Michael Jackson a cependant permis d’éponger ses dettes.

La star était à peine enterrée que déjà la frénésie commerciale avait démarré : les revenus musicaux de Michael Jackson depuis un an sont évalués à environ 429 millions de dollars.

Et ce n’est pas fini, 10 albums doivent sortir d'ici 2017, dont au moins un disque composé de titres inédits. La collaboration s’annonce fructueuse : le contrat prévoit que Sony et les exécuteurs testamentaires travaillent ensemble à l'octroi de licences.

On se souvient également de This is it, un documentaire bâti autour d’images des répétitions de l’artiste pour les concerts qu’il devait donner à Londres, en juillet 2009. This is it a permis de récolter 260 millions de dollars dans les salles obscures (plus d’1,5 millions de spectateurs en France) et 68 millions en DVD et locations, selon Billboard.

DVD, sonneries de portables, CD, Jeux vidéos, documentaires… Dans les douze mois qui ont suivi la disparition du Roi de la pop, l'empire Jackson aurait encaissé des revenus estimés à plus d'un milliard de dollars toujours selon le magazine Billboard.
 


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK