Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Semaine sociale : demandez le programme des grèves !

Publié par Documentissime le 11/10/2010 | Lu 6807 fois | 0 réaction

Alors que le débat sur la réforme des retraites continue au Sénat, cette semaine sera ponctuée par deux manifestations : demain et samedi. La mobilisation contre la réforme des retraites se durcit et s'étend alors que les mesures phare du projet de loi ont été adoptées au Sénat ce week-end. Nouveauté cette semaine : les menaces de grèves reconductibles, et la participation des jeunes aux manifestations. Ils seront nombreux demain à manifester. Et pour les autres ? Le point sur les perturbations, tous les préavis reconductibles et ce qu'en pensent les français.

Les perturbations

Métro, train, écoles, fonction publique… on fait le point sur les prévisions.

Transports publics

Dans les transports publics, à la RATP comme à la SNCF, le trafic sera réduit sur toutes les lignes.

RATP : 1 RER B sur 5; 1 RER A sur 2, des perturbations variables dans le métro, 3 bus sur 4 en moyenne et une circulation quasi normale des tramways.

Métro : le trafic sur les lignes 1, 11 et 14 du métro devrait être presque normal. Trois métros sur 4 sur la ligne 6. Sur les lignes 3, 4, 8 et 13, deux trains sur trois circuleront, et sur les lignes 2, 5, 7, 9, 10 et 12, uniquement un train sur deux.

RER B en zone RATP : 1 train sur 5 circulera. Tous les trains seront au départ et terminus de la gare de Denfert-Rochereau.

RER A : 1 train sur 2 sera assuré et l’interconnexion maintenue à Nanterre Préfecture. Par contre sur les lignes B et D, l'interconnexion sera supprimée à Paris-Nord. Les horaires seront affichés dans les gares dès ce soir.

La RATP a mis un numéro vert à disposition des voyageurs: 0 800 15 11 11.

SNCF : des perturbations dès ce soir avec la suppression des trains Lunéa.

Pour Mardi : en moyenne un TGV Paris-province sur trois, un TGV province-province sur cinq, quatre Transiliens sur dix aux heures de pointe, quatre services TER sur dix, et un Corail de jour sur trois. Sur l'axe Nord : 1 TGV sur 2 circulera.

Le trafic Téoz : 1 train sur 3.

Le trafic sera normal pour les Eurostar vers Londres, et 8 Thalys sur 10 seront assurés vers la Belgique et les Pays-Bas. Deux trains sur trois sont vers l'Allemagne, et 8 sur 10 vers la Suisse. Le trafic international de nuit sera stoppé à partir de ce soir sauf d'un Paris-Rome. Le trafic des autres trains internationaux ne sera pas assuré.

La Poste et France Télécom

SUD-PTT et FO, deuxième et quatrième syndicats à la Poste et à France Télécom, ont déposé des préavis de grève reconductibles à partir de demain. A la Poste, les autres syndicats ont déposé des préavis de grève d'une journée (CGT, CFDT, CFTC, CGC, Unsa-Fonctionnaires). A France Télécom, tous les autres syndicats (CGT, CFDT, CFTC, Unsa-CGC) ont déposé des préavis de grève, mais pas illimités. 

Education

Un enseignant du primaire sur deux (47,9%) sera en grève, selon le SNUipp-FSU. Dans le privé, FEP-CFDT appelle à la grève mardi. CGT, FO et CFTC ont déposé un préavis reconductible.

Etudiants

L'Unef, a appelé à une journée « fac mortes » mardi pour permettre aux étudiants de participer à la mobilisation contre la réforme des retraites.

Fonction publique

Les fédérations de fonctionnaires CGT ont déposé un préavis de grève du 12 au 18 octobre, et appelé dans un communiqué commun à des assemblées générales.

Compagnies maritimes

La CGT maritime et FO appellent à la grève reconductible.

La grève sur les terminaux pétroliers de Marseille contre la réforme portuaire en est à son 15ème jour. Ce mouvement pourrait provoquer une pénurie de carburant d'ici une à deux semaines.

Energie et chimie

La CGT-chimie, premier syndicat du secteur, et la CGT du groupe Total appellent à la grève reconductible. Les salariés de la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique) ont voté la grève reconductible avec arrêt de la production de carburant.

La fédération CGT de l'énergie, premier syndicat du secteur, a déposé un préavis de grève illimitée à partir du 12 octobre dans les 140 entreprises électriques et gazières (dont EDF et GDF Suez) pour la défense des retraites.

Reconductible ou pas ?

SNCF : préavis reconductibles

La RATP : préavis illimités,

Les transports urbains : préavis de grève de 24 heures reconductibles dans 29 réseaux, limités à demain dans 56 réseaux

Les compagnies maritimes : grève reconductible

Le secteur de l'énergie : la CGT énergie a déposé un préavis illimité, les autres syndicats se limitent à 24 heures,

Raffineries et chimie : grève reconductible,

Secteur agroalimentaire : la CGT soutient les grèves reconductibles d'une à huit heures,

France Télévisions : CGT, FO et CFTC ont déposé un préavis reconductible,

Dans la fonction publique, l'éducation, l'aviation, les ports, les hôpitaux, la justice et chez les routiers, les perturbations devraient se limiter à quelques heures.

Ce que les français en pensent

D'après un sondage Ipsos pour Europe 1, un tiers des français (31%), souhaite que le mouvement reconductible qui doit débuter mardi dure « au-delà de quelques jours » et 17% veulent qu'il dure « quelques jours ». 49% espèrent en revanche que les grèves s'arrêteront « très rapidement » et 3% ne se prononcent pas.

44% pensent que le mouvement aura une durée prolongée.

Un sondage Ifop montre que 71% des personnes interrogées estiment que le mouvement social de demain est «justifié».

L'Ifop commente que les femmes « soutiennent davantage la mobilisation que les hommes (75% contre 67%), ce qui s'explique sans doute par la polarisation du débat ces jours derniers sur la question de la retraite pour les mères ayant interrompu leur carrière ». Les jeunes de 18-24 ans sont aussi entrés dans la danse. Ils sont 84% à trouver le mouvement justifié contre seulement 55% des plus de 65 ans et plus. (Ils sont aussi plus concernés !).

87% des salariés du secteur public soutiennent la mobilisation contre 75% des salariés du privé et 51% des indépendants. Dans la catégorie des employés et ouvriers, 87% sont favorables à la mobilisation, contre 66% des cadres supérieurs.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK