Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Ouverture du Rsa aux moins de 25 ans actifs

Publié par Julie TROUPEL le 01/09/2010 | Lu 6188 fois | 0 réaction

Le revenu de solidarité active (RSA), entré en vigueur le 1er juin 2009 en France métropolitaine et remplaçant le RMI, s'ouvre aujourd'hui aux jeunes de moins de 25 ans. Jusqu'à présent, une personne de moins de 25 ans devait être parent ou parent à venir pour prétendre à cette aide sociale, mais à compter du 1er septembre 2010, peuvent désormais être bénéficiaires du RSA, les jeunes de moins de 25 ans à cette petite condition près qu'ils aient au préalable accompli 3214 heures de travail

Le RSA en deux mots

Il est versé à des personnes qui travaillent déjà et dont les revenus sont limités. Son montant dépend à la fois de la situation familiale et des revenus du travail. Il peut être soumis à l’obligation d’entreprendre des actions favorisant une meilleure insertion professionnelle et sociale.

Le RSA est versé par les Caisses d’allocations familiales ou les Caisses de mutualité sociale agricole. Il concerne plus de 3  millions de ménages.

Il remplace le revenu minimum d’insertion (RMI), l’allocation de parent isolé (API) et certaines aides forfaitaires temporaires comme la prime de retour à l’emploi.

Cette aide a été créée afin d’atteindre 4 objectifs :

  • Compléter les revenus du travail pour ceux qui en ont besoin.
  • Encourager l’activité professionnelle.
  • Lutter contre l’exclusion.
  • Simplifier les minima sociaux.

 

 

Au secours des jeunes de moins de 25 ans en difficulté

Adieu le critère de l’âge pour prétendre au RSA ! La RSA sera versé à partir d’octobre 2010, aux jeunes de moins de 25 ans sans activité, mais ayant exercé une activité professionnelle au préalable et à ceux disposant de faibles revenus de travail.

C’est une prestation qui permet de faire face à des moments difficiles dans un parcours. La RSA ne se limite pas à une aide financière, dans la mesure où un référent unique est à disposition des jeunes qui ont besoin de conseils et de soutien dans la construction de leur projet professionnel et de leurs démarches.

Les jeunes de moins de 25 ans auront ainsi accès au RSA dans les mêmes conditions que le RSA généralisé hormis cette condition de travail préalable.

Désormais, ainsi que le président de la République l’avait promis, le RSA concernera donc également les moins de 25 ans oui, mais les moins de 25 ans actifs, ayant déjà travaillé au moins deux ans au cours des trois dernières années.

Existe-t-il beaucoup de jeunes de moins de 25 ans concernés par l’extension du RSA ?

Selon l’Elysée, 160 000 jeunes seront concernés par l’aide. Mais n’est-ce pas trop ambitieux ?

Le député PS Christophe Sirrugue, rapporteur de la mission Solidarité pour la loi de finances 2011, est beaucoup moins optimiste ; selon lui, moins de 15 000 jeunes de moins de 25 ans pourront prétendre au RSA.

Les conditions du RSA pour les moins de 25 ans « excluent énormément de jeunes » déplore également Julien Bayou, conseiller régional d’Ile-de-France. D’autres jurent même que le critère du travail préalable est « inatteignable » selon l’association contre le chômage (AC !).

Selon l’INSEE, il existe 5,5 millions de jeunes entre 18 et 24 ans en France, dont 20% d’entre eux vivent sous le seuil de la pauvreté et près du quart des actifs de moins de 25 ans sont au chômage. Aussi le critère de l’activité préalable n’est-il pas effectivement trop strict ? 


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK