Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

La réforme des retraites sera « progressive »

Publié par Documentissime le 26/05/2010 | Lu 5635 fois | 0 réaction

Eric Woerth, actuel ministre du travail, annonce que le gouvernement souhaite augmenter le temps que l'on passe au travail dans une vie. Alors que le projet de loi de réforme est actuellement discuté par le gouvernement et que l'opposition le critique ouvertement, Eric Woerth tente de défendre son projet tout en discréditant le Parti socialiste.

Pourquoi une réforme de la retraite ?

Pour Eric Woerth, ministre du travail, une réforme des retraites s’impose pour des raisons démographiques. Il explique que le gouvernement souhaite que les français aient une vie professionnelle plus longue. Il justifie cela par le fait que nous vivions quinze années de plus aujourd’hui en France qu’en 1950. Selon lui, « il faut évidemment répartir ces gains d'espérance de vie entre une part qui doit revenir à la retraite et une part qui doit revenir au travail ». Il précise cependant que le régime par répartition doit être conservé.

Eric Woerth attaque le Parti socialiste

Selon lui, le Parti socialiste ne propose pas de solution adaptée au problème des retraites. De telles solutions ne sauraient être mises en place sans fragiliser l’emploi et réduire le pouvoir d’achat alors que lui propose une réforme qui s'appliquerait de manière progressive. Il déclare ainsi que rien ne sera « brutal » et qu’une réforme des retraites doit nécessairement se faire en douceur.

Une réforme progressive

Le ministre du travail a indiqué que cette réforme des retraites entrerait en vigueur dès 2011, toujours en insistant sur le caractère progressif des mesures qui seront prises. Il explique que le gouvernement n’a pas encore finalisé son projet de réforme mais qu’il devrait être présenté mi-juin.

Eric Woerth tente de rassurer les français en prenant des exemples. Ainsi, dit-il, les gens qui ont 61 ans aujourd’huiet qui ont décidé de continuer à travailler pour plein de raisons, ne seront pas touchés par la réforme. Quant aux salariés qui ont aujourd'hui 57, 58 ans, et sont donc proches de l'âge de la retraite, il rappelle que la réforme sera « progressive, et douce et lente ».

Martine Aubry contre-attaque

Martine Aubry a affirmé que « si le gouvernement actuel repoussait l’âge légal de départ à la retraite, la gauche le rétablirait à 60 ans en cas de victoire à la présidentielle de 2012 ». Selon elle, cette réforme serait « injuste » et « ne règlerait qu’une partie des déficits du système de retraite, et pas la plus grande ». Elle a ensuite défendu le contre-projet de son parti.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK