Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

La CNIL garde l'oeil sur le Service de géolocalisation FACEBOOK

Publié par Julie TROUPEL le 22/10/2010 | Lu 6151 fois | 1 réaction

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) est particulièrement attentive aux conditions du nouveau service de géolocalisation de Facebook, lancé à la fin du mois dernier (le 30 septembre 2010) et baptisé « Facebook Lieux » ou « Facebook Places ». Dans un avis publié sur son site le 15 octobre 2010, elle sollicite deux préconisations, l'une à l'égard de Facebook, l'autre à l'égard de ses membres. Aux seconds, elle met en garde et invite à la prudence en matière de paramétrage de l'application « Facebook Lieux ». Au premier, elle recommande une consolidation des paramètres de confidentialité et une meilleure information des internautes.

La protection des données personnelles de la CNIL d’un côté, la géolocalisation de Facebook de l’autre

A l’heure où Facebook a lancé son nouveau service de géolocalisation, le « Facebook lieux » ou « Places », la CNIL s’est interrogée sur la question suivante : dans la mesure où l’internaute peut indiquer sa position à tout moment à un autre internaute, ne dévoile t-il pas des informations de nature privées et protégeables ?

La CNIL redoute par exemple que la publication publique de la localisation d’un usager de « Facebook lieux », puisse être profitable à une personne malintentionnée.

Le site internet étranger «  PleaseRobMe.com », traduit en français par « cambriolez-moi s’il vous plait », dénonçait ainsi les risques potentiels de la géolocalisation, qui pourrait permettre à des malfaiteurs de dévaliser un appartement, qu’ils savent vide de par l’information donnée sur la localisation du propriétaire.

Par ailleurs, d’autres paramètres inquiètent la CNIL :

  • lorsque l’internaute ajoutera un nouveau lieu, celui-ci sera accessible à l’ensemble des membres de Facebook.
  • Avec le système du « tag », les « amis » de l’internaute pourront également signaler sa présence réelle ou supposée à un endroit.
  • La notification du « tag » de la présence dans un lieu de l’internaute, à l’intéressé, reste insuffisante en matière de protection des données personnelles. (L’intéressé devrait pouvoir donner son accord avant d’être « tagué »)
  • Facebook affirme qu’il n’utilisera pas les informations sur les lieux visités par l’internaute, mais ne sera-t-il pas tenté, dans un futur proche, de faire de la publicité, si le membre de facebook se trouve à proximité d’un magasin ?

En résumé, la CNIL se méfie de « Facebook Places » ou « Facebook lieux » et appelle tous les membres de Facebook à «la plus grande vigilance » dans l’usage de ce service, notamment en veillant à paramétrer les réglages de confidentialité suivants :

• Sur le nombre et l’identité des « amis », pouvant accéder aux informations sur la localisation. La Cnil invite les membres de Facebook à «personnaliser une liste des amis habilités à voir les lieux dans lesquels vous indiquez vous trouver».

• Faire attention au paramétrage « chaque lieu », en cliquant sur ce dernier : il est possible de retrouver la liste des membres de Facebook qui s'y sont signalés récemment, même s'ils ne figurent pas dans la liste des « amis ».

• Eviter que les « amis » du membre Facebook puisse le géolocaliser avec eux.

Ces recommandations de la CNIL faites aux usagers ne sont que des solutions provisoires pour la CNIL, qui entend bien combler ce vide juridique et a déjà lancé un groupe de travail pour ce faire.

En effet, au titre de son expertise, la CNIL peut proposer au gouvernement des mesures législatives ou réglementaires de nature à adapter la protection des libertés et de la vie privée à l'évolution des techniques.

Les pouvoirs de la CNIL ont été renforcés par la loi du 6 août 2004, qui l’a dotée de nouveaux pouvoirs de contrôle et de sanction. Celle-ci n’a certes pas de pouvoir normatif mais dispose d’un large éventail de mesures coercitives et de sanctions, telles que l’avertissement, la mise en demeure, le prononcé d’une sanction pécuniaire.

Facebook "Places", ou "Lieux" c’est quoi ?

Ce service de localisation permet non seulement aux utilisateurs du réseau social, d’indiquer à leurs amis ou aux membres de Facebook, l’endroit dans lequel ils se trouvent, mais également de s’informer sur la localisation de leurs « amis ».

Pour utiliser ce service, il suffit d’installer Facebook pour Smartphones ou se rendre sur www.touch.facebook.com, depuis un téléphone portable et cliquer sur l’icône « Lieux ».

Facebook procède alors à la collecte des données de géolocalisation du mobile, puis propose une liste de lieux publics avoisinants, tels que des cinémas, des restaurants, des bars, des monuments…

La personne pourra alors, si elle le souhaite annoncer sur Facebook sa localisation en cliquant sur « je suis là ! ».


Les derniers commentaires (1)
POLICE31 a écrit le 22/10/2010 à 16:16:14
Signaler un abus
FACEBOOK PAS ASSEZ DISCRET SUR LA VIE PERSO

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK