Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Justin Conseil, le notaire rappeur : Quand les professions juridiques font le Buzz

Publié par Documentissime le 22/09/2010 | Lu 7071 fois | 6 réactions

Les professions du droit ont mauvaise presse : huissiers détestés, notaires poussiéreux, avocats aux honoraires exorbitants… Mais ces professions ne manquent apparemment pas d'autodérision ! La nouvelle campagne de pub sur internet des notaires le prouve et fait le Buzz depuis lundi. Justin Conseil, le notaire rappeur se met en scène à son office et avec sa secrétaire, pour se moquer des idées reçues et mettre en valeur les points forts de la profession. Le clip de trois minutes est diffusé sur www.justinconseil.fr. Pub VS déontologie : l'essentiel est de communiquer…

Une campagne choc pour une profession chic

 

Dans un communiqué de presse du 20 septembre 2010, le site internet des Notaires de France annonçait le lancement de sa nouvelle campagne de communication sur internet.

 

L’idée est simple, mais révolutionnaire pour la profession : un clip de trois minutes en ligne sur internet, et mettant en scène un personnage notaire et rappeur.

Un concept décalé avec un réel enjeu : Jouer avec les mots, et avec les préjugés d’une profession que l’on imagine poussiéreuse, faite de vieux papiers et de montagnes de textes de lois, en démontrant que la réalité est toute autre et le métier de notaire a beaucoup évolué.

 

Morceaux choisis :

« J’ai pas l’ look d’un dealer,

Encore moins d’un trader,

Moi ma priorité,

C’est ta sécurité…

… Je suis notaire,

Un métier d’enfer.

J’mets l’nez dans tes affaires

Pour que t’aies pas,

Non pas de galère !... »

 

La campagne veut par ailleurs rappeler au grand public, et aux jeunes en particulier, que le notaire apporte le conseil et la sécurité juridique, à toutes les étapes de la vie (mariage, achat immobilier, décès), et de l’entreprise.

 

Le Message subliminal : on a tous besoin d’un notaire !

 

Il faut dire que l’intervention du notaire est trop souvent perçue comme limitée aux contrats de mariage et d’achat de biens immobiliers.

Or, le notaire, tout comme l’avocat, est avant tout un professionnel du Droit, et est à ce titre donc compétent pour fournir conseil et assistance aux particuliers et aux entreprises, dans toutes leurs démarches juridiques.

Par exemple, si le premier réflexe de l’entrepreneur est de se tourner vers un avocat pour l’accompagner, il faut savoir que les notaires sont également compétents dans ce domaine, notamment en raison de leurs solides connaissances en matière de droit patrimonial.

 

La rédac salue la com’ !

 

Les professions juridiques ne sont pas connues pour leur sens de la communication, loin s’en faut.

Mais le Conseil Supérieur du Notariat a depuis quelques temps décidé de faire bouger les choses et de profiter des nouveaux outils de communication, et notamment d’internet, pour dépoussiérer la profession et promouvoir les notaires de France.

 

Ainsi, en juin 2010, les notaires faisaient déjà preuve d’humour et d’autodérision en jouant sur les mots pour mettre en valeur les qualités de la profession.

Vous pouviez donc lire les slogans suivants en format affichage :

« Votre notaire est sans fantaisies, ses honoraires aussi » ou encore « La veste de votre notaire n’est peut être pas du dernier cri, mais au moins il ne la retournera pas ».

 

En septembre 2010, le conseil Supérieur du Notariat récidive et va encore plus loin, en présentant au grand public Justin Conseil, un personnage décalé et créé de toutes pièces.

 

Et la dernière campagne justinconseil.fr est partout sur le web, vous n’y échapperez pas ! Yahoo, Se loger, 20 minutes, Les Echos, Le Monde, Libération, Presse Régionale, RTL, Deezer, Youtube, Specific Média, et même sur votre IPhone grâce aux applications mobiles Le Figaro, 20 minutes, et Le Monde.

 

Pour la version originale, rendez-vous sur www.justinconseil.fr

 

Justin Conseil, une initiative originale et qui ne manque pas d’attirer l’attention. Pari réussi !

 

Les huissiers sont vos amis…

 

Les notaires ne sont cependant pas les seuls à vouloir redorer leur blason. En effet, profession décriée, les huissiers de justice veulent regagner la sympathie des français. Et pour ça, rien de mieux que de proposer un petit jeu-concours teinté d’autodérision, avec, à la clé un constat d’huissier gratuit et une caméra cachée cocasse…

 

« Soyez sympa, envoyez un huissier à un ami » : vous n’auriez pas osé ? Pourtant les huissiers de justice de Paris l’ont fait !

 

La Chambre des Huissiers de Justice de Paris vous proposent de jouer en ligne pour piéger un ami et lui faire gagner un constat d’huissier gratuit. Pour participer, rien de plus simple :

 

    * Remplissez le formulaire avec votre profil et celui de votre ami.

    * Si votre candidature est sélectionnée, la production organisera une caméra cachée avec votre complicité.

    * Un huissier, interprété par un comédien, rendra visite à votre ami et filmera sa réaction en caméra cachée.

    * Si le film est sélectionné, il sera diffusé sur le site soyez sympa (après accord de votre ami bien sûr !)

    * Votre ami bénéficiera d’un constat d’huissier de justice gratuit utilisable pendant un an

 

Retrouvez tous les détails de l’offre sur www.soyezsympa.com

 

Et les avocats ?

 

Reprenons les paroles de Justin Conseil, et la petite pique lancée aux avocats :

 

 "J’ai peut-être pas la tchach’

Des mecs en robe longue,

Mais mes conseils sont fiables,

Je suis incontestable."

 

Difficile de nier que cette réplique s’adresse aux avocats… Réplique qui ne manquera sûrement pas de générer quelques commentaires de leur part. Plaideurs, le défi est lancé, et l’heure à la riposte !

 

En effet, force est de constater que, face à la communication tous azimuts du Conseil Supérieur du Notariat et Chambre des Huissiers de Justice de Paris, les avocats ne font pas preuve de beaucoup d’imagination ni d’autodérision pour promouvoir leur profession. 

Alors, les avocats n’ont-ils pas besoin de se faire connaître ou leur déontologie serait-elle trop stricte en matière de publicité ?

 

Pas besoin de publicité ?

 

Il ne semble pas, selon les chiffres révélés par l’Observatoire du Conseil national des barreaux (CNB) en décembre 2010.

En effet, si le CNB constate une hausse des revenus des avocats ces dernières années, la répartition des revenus présente néanmoins de véritables disparités au sein de la profession, selon l’implantation, le secteur d’activité et l’âge des avocats.

D’autres écarts sont notamment liés à la zone géographique de l’exercice : à Paris, en 2007, le revenu annuel moyen était en effet supérieur de près de 72,7 % au revenu annuel moyen observé en province.

 

Tout comme les notaires ou les huissiers, les avocats, exerçant en particulier dans certains domaines et sur certaines zones géographiques, ont donc également besoin de communiquer sur leurs services afin de trouver de nouveaux clients.

Mais alors, pourquoi aucune initiative n’est-elle mise en place au sein de la profession ? 

 

Une déontologie trop stricte ?

 

Principale justification des intéressés : le cadre déontologique auquel ils sont soumis.

 

Pourtant, si on regarde de plus près le Règlement Intérieur National (RIN) régissant la profession d’avocat, l’interdiction stricte de la publicité semble désormais être une idée bien lointaine.

 

Contrairement aux idées reçues et largement invoquées par les avocats eux-mêmes, le Conseil National des Barreaux ne semble plus si réfractaire à la promotion, par les avocats, de leur activité, tant sur internet que par d’autres moyens.

 

En effet, le RIN a été modifié en mai dernier pour s'adapter un peu plus aux nouvelles technologies. Dans sa nouvelle version, il évoque clairement la publicité, la promotion de l'activité des avocats, ainsi que les réseaux sociaux et blogs.

 

Disposition la plus frappante de cette évolution, le nouvel article 10.6 : " L’avocat participant à un blog ou à un réseau social en ligne doit respecter les principes essentiels de la profession ainsi que l’ensemble des dispositions du présent article."

 

Sur ce point, voici le commentaire du CNB en marge du texte: « Sont ici visées principalement les inscriptions sur « facebook » ou autres. Il faut rappeler par ailleurs que les prestations juridiques en ligne sont réglementées à l’article 6.6 du RIN. »

 

Alors, on se lance ?

 

Réseaux sociaux, consultations en ligne, publications sur des blogs… le CNB mentionne explicitement, au sein de son règlement, des outils de communication utiles pour les avocats, sans les interdire mais simplement en rappelant que leur utilisation doit se faire en conformité avec les principes de la profession, à savoir en respectant les principes de dignité, d’honneur et de délicatesse.

 

Autre nouveauté du RIN : le CNB rappelle que l'avocat doit respecter les principes essentiels de la profession dans le cadre de sa publicité mais ne le martèle plus à chaque article.  

 

Une campagne originale lancée par le Conseil National des Barreaux, à l’instar des initiatives instaurées par les notaires ou les huissiers de justice, serait un bon moyen de mettre un coup de projecteur sur la profession d’avocat, et de valoriser sa modernisation en termes de communication.

 

Alors, Maîtres, à quand une grande campagne de promotion nationale ?


Les derniers commentaires (6)
kref a écrit le 22/09/2010 à 21:48:28
Signaler un abus
Justin Conseil, un très bon moment cette vidéo. Saluons cette profession qui a le courage de s'auto-critiquer et de faire appel à l'auto-dérision pour sa communication internet.
Lord Denning a écrit le 22/09/2010 à 22:33:40
Signaler un abus
Exemple similaire pour les huissiers qui date de quelques mois sur : soyezsympa.com

L'idée était d'envoyer un faux huissier à un ami et de filmer sa réaction. L'ami avait le droit ensuite à un constat d'huissier gratuit (valeur 300 EUR).

L'opération, me semble-t-il, a fait l'objet de moins de publicité mais confirme que les métiers du droit aiment l'autodérision (dans certaines limites...).

On attend les avocats...
carrezetvrillette a écrit le 25/09/2010 à 17:36:01
Signaler un abus
Pertinent d'avoir insisté sur la sécurité juridique et les conseils apportés par la profession à travers un clip de rapp !
BernardPivot a écrit le 06/10/2010 à 09:27:22
Signaler un abus
Un seul p à Rap cher(e) carrezetvrillette ! Visiblement vous n'êtes pas spécialiste du sujet ;)
La pillule a écrit le 01/11/2010 à 19:45:06
Signaler un abus
Que dire de ce droit : MERCI pour NOTRE BEAU PAYS.
François-Michel Gonno, Député UMP de l'Oise déclare:
Je figure parmi les quelques 153 députés UMP qui ont demandé il y a plusieurs mois au Ministre de la Justice - jusqu'ici sans succès - que des poursuites judiciaires soient ouvertes contre quelques groupes de rap qui, dans des chansons que fredonnent les banlieues et qui se vendent même à la FNAC, insultent gravement notre pays et menacent nos compatriotes de façon totalement inacceptable. Jugez par vous-même, et attention c'est souvent « hard » Le groupe 113, extrait de leurs chansons :
j' crie tout haut : " J'baise votre nation "L'uniforme bleu, depuis tout p' tit nous haïssons On remballe et on leur pète leur fion.Faut pas qu'y ait une bavure ou dans la ville ça va péter,Du commissaire au stagiaire: tous détestés !A la moindre occasion, dès qu' tu l' peux, faut les baiser.Bats les couilles les porcs qui représentent l'ordre en France. Le groupe Sniper, extraits de leur chanson "J'aime pas" : J'aime pas ce pays la France et le latin, son système son baratin.Extraits de leur chanson "La France" :Pour mission exterminer les ministres et les fachos La France est une garce et on s'est fait trahir On nique la France sous une tendance de musique populaire Les frères sont armés jusqu'aux dents, tous prêts à faire la guerre Faudrait changer les lois et pouvoir voir Bientôt à l'Élysée des arabeset des noirs au pouvoir. Faut que ça pète !
l'assermenté a écrit le 16/11/2011 à 21:37:33
Signaler un abus
Le droit est un art dont seuls les juristes ou les hommes de droit voient et comprennent la chose.J'aime bien cet article et si je suis venu jusque là,c'est parce que je me disais que j'étais la seule personne à imaginer un tel concept.
Je suis moi aussi un rappeur et étudiant en droit,les articles me rendent malade et je veux mettre le rap juridique cette fois à nu.Conseillez-moi.