Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

ESTA : le visa touristique pour voyager aux Etats-Unis devient payant

Publié par Documentissime le 14/09/2010 | Lu 9535 fois | 2 réactions

Dans le cadre du programme d'exemption de Visa, permettant aux ressortissants français de se rendre aux Etats-Unis sans visa pour un voyage touristique ou d'affaire de 90 jours maximum, les voyageurs internationaux sont néanmoins tenus d'obtenir une autorisation électronique de voyage : ESTA. Or, depuis le 8 septembre 2010, cette autorisation est payante et coûte désormais 14 dollars, soit environ 11 euros. Voyageurs, en remplissant votre formulaire en ligne pour solliciter une autorisation de voyage temporaire, n'oubliez donc pas de vous munir de votre carte bancaire !

Une nouvelle autorisation payante

Une fois entrée sur le site de l’ESTA, la procédure est la suivante :

Pour solliciter une autorisation de voyage aux Etats-Unis, il est nécessaire de remplir le formulaire en ligne et d’effectuer le paiement par carte bancaire. (https://esta.cbp.dhs.gov/)

En instaurant un « visa payant », l’ambassade des Etats-Unis souhaite promouvoir le tourisme et couvrir les frais administratifs du Bureau des douanes et de la protection frontalière.

L’ambassade américaine précise que « Ce montant inclut la somme de quatre dollars destinés à couvrir les frais administratifs du Bureau des douanes et de la protection frontalière. Les dix dollars restant s'inscriront dans le cadre de la promotion du tourisme ».

En cas de refus de la délivrance de l’autorisation de voyage électronique, le voyageur peut toujours demander un visa.

De plus, si un voyageur était déjà bénéficiaire de l’autorisation avant le 8 septembre 2010, date d’entrée en vigueur de l’ESTA payante, il n’aura pas à s’acquitter de ces frais lors de la mise à jour de sa demande.

En effet, l’autorisation reste valable pendant deux ans pour une ou plusieurs entrées aux Etats-Unis, sauf en cas d’expiration du passeport du demandeur.

ESTA, comment ça marche ?

L’ESTA, « Electronic System for travel Authorization » fait partie du programme d’exemption de Visa pour voyager aux Etats-Unis.

Les touristes ou voyageurs d’affaires peuvent ainsi partir aux États-Unis sans visa de visiteur, mais ils seront soumis à des exigences de sécurité améliorées et devront obligatoirement solliciter une autorisation et en payer les frais.

Seuls certains pays ont adhéré au programme d’exemption de Visa pour voyager aux Etats-Unis.

Ainsi les ressortissants des pays suivant peuvent bénéficier de l’ESTA : Allemagne, Andorre, Australie, Autriche, Belgique, Brunei, Corée du Sud, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Japon, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Portugal, République de Malte, République Tchèque, Royaume-Uni, Saint Marin, Singapour, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse.

Pour obtenir une autorisation ESTA et voyager sur le continent américain sans visa, il est nécessaire de satisfaire aux exigences suivantes :

  • Etre ressortissant d’un pays bénéficiaire du Programme d’Exemption de Visa.
  • Présenter un passeport délivré par un des pays bénéficiaires du Programme d'Exemption de Visa, avec une validité de six mois au-delà du séjour.
  • Projeter un séjour touristique ou d'affaires ou prévoir une escale ou une correspondance.
  • Prévoir une durée du séjour inférieure ou égale à 90 jours.
  • Désormais payer une taxe de 14 dollars (11 euros).


Les derniers commentaires (2)
Barnabé a écrit le 20/09/2010 à 22:37:36
Signaler un abus
Une taxe pour promouvoir le tourisme ? Le raisonnement est assez étrange...
Pseudonyme a écrit le 13/05/2011 à 10:54:59
Signaler un abus
je souhaite revenir à une autorisation déjà accordé

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK