Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Chômeurs en fin de droits : le plan Rebond sera effectif dès demain

Publié par Documentissime le 01/06/2010 | Lu 6749 fois | 0 réaction

Jeudi 15 avril 2010, le Gouvernement et les partenaires sociaux ont conclu un accord sur un plan destiné à apporter des réponses concrètes aux quelques 340.000 chômeurs arrivés en fin de droits à l'assurance chômage depuis le 1er janvier 2010. Issu de cet accord, le Plan rebond a pour objectif de permettre aux demandeurs d'emploi en fin de droits à l'allocation chômage de retrouver un emploi durable. Laurent Wauquiez, secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi, a affirmé que ce dispositif visant à aider les demandeurs d'emploi en fin de droits serait opérationnel dès le 1er juin 2010. Le plan rebond entre en vigueur dès demain.

Que prévoit ce plan Rebond ?

 

Le secrétaire d’Etat chargé de l’Emploi, Laurent Wauquiez avait rencontré le 15 avril dernier, les partenaires sociaux afin de négocier un accord visant à aider les chômeurs de longue durée.

 

Le plan Rebond issu de l’accord conclu entre le Gouvernement et les partenaires sociaux a pour objectif que soient proposées des solutions pour retrouver un emploi durable, le plus rapidement possible, aux demandeurs d’emploi en fin de droits à l’assurance chômage.

 

Pour cela, Pôle emploi proposera aux demandeurs d’emploi en fin de droit à l’allocation chômage des formations qualifiantes rémunérées et des contrats « rebond » destinés à faciliter leur retour à l’emploi.

 

Par ailleurs, est prévue une allocation exceptionnelle de retour à l’emploi en contrepartie de laquelle les demandeurs d’emploi devront s’engager à suivre une formation ou à conclure un contrat aidé.

 

Pour Laurent Wauquiez, il est nécessaire que ce plan repose sur un équilibre entre les droits et les devoirs des chômeurs. En effet, les bénéficiaires de l’allocation ne doivent pas rechercher uniquement une aide financière ; ils devront tenter de retrouver un emploi et ne pourront se contenter de cette allocation comme solution permanente.

 

 

Qui pourra prétendre au bénéfice de ce dispositif ?

 

L’allocation de retour à l’emploi s’élèvera à 460 euros et sera versée à tous les demandeurs d’emploi qui ont perdu leurs droits à partir du 1er janvier 2010 pour une durée maximale de 6 mois.

 

Ce dispositif est destiné aux chômeurs arrivés en fin de droits en 2010 et qui ne peuvent prétendre à aucune des allocations suivantes : revenu de solidarité active (RSA) (qu’il soit versé à titre individuel ou au foyer), revenu minimum d’insertion (RMI), allocation parent isolé, allocation spécifique du chômage au titre de la solidarité nationale.

 

Un plafond de revenu devrait être fixé mais le secrétaire d’Etat a précisé que les conditions de ressources ne seraient pas trop strictes car il ne souhaite pas que les classes moyennes soient écartées de ce dispositif pour quelques dizaines d’euros.

 

Ainsi, il a précisé qu’une famille dans laquelle quelqu’un aurait perdu son emploi et où l’autre conjoint gagne « autour de 2.500, 3.000 euros pourra bénéficier de ce plan rebond »


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK