Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Au dela de 4 jours pour radier du ficp la banque est fautive

Publié par Sabine HADDAD le 12/07/2013 - Dans le thème :

Banque et crédits

| Lu 4985 fois |
1 réaction

Radier tardivement un client  du fichier des incidents de paiement pour le remboursement des crédits aux particuliers FICP est constitutif de faute.

C’est dans un tel contexte que la  Commission nationale informatique et libertés, CNIL a engagé une procédure de sanction et délivré un avertissement public du 19 juin 2013 délibération  n°2013-173   à l'encontre d'une banque, la (BNP pour avoir tardé à radier son client du FICP, lequel est géré par la Banque de France et alimenté par les établissements de crédit.

Ce retard n’est que trop fréquent !                    

Rappelons que depuis l’entrée en vigueur de la LOI n° 2010-737 du 1er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation Lagarde, le FICP doit être obligatoirement consulté par les établissements de crédits lors d'une demande de crédit à la consommation.

Ce  fichier indique  l’état-civil de l’emprunteur, la nature du crédit ayant donné lieu à l'incident de paiement et la date de référence à laquelle l'incident est susceptible d'être déclaré.

Il a pour but de protéger les consommateurs contre le risque de surendettement lié à la souscription de crédits de toute nature et les établissements de crédits contre le risque d’insolvabilité de leurs clients.

La durée de fichage maximum est de 5 ans, à compter de cette date de référence

I-Rappel de l’inscription au FICP

A) Mise en place

Avant de déclarer l’incident de paiement à  la Banque de France, la banque  le créancier doit   informer par courrier l’emprunteur qu’il dispose d’un délai de 30 jours à compter de la date d’envoi de cette lettre pour régulariser sa situation.

Il indiquera  les caractéristiques de l’incident : :montant de l’impayé, échéance ,coordonnées du service recouvrement,…).

Pour chaque incident de paiement déclaré, les établissements de crédits ont l’obligation, sous peine de sanctions, de signaler à la Banque de France le paiement intégral des sommes dues, qu’il ait été effectué par le débiteur principal ou par une caution .

À défaut de  régularisation dans les 30  jours, l’emprunteur est avisé  par RAR que  les informations liées à l’incident vont être transmises à la Banque de France.

La durée de fichage maximum est de 5 ans, à compter de cette date de référence

Les mesures relatives au plan de redressement  ou celles recommandées ou imposées par la commission de surendettement  ont portées pour la durée de leur exécution, sans pouvoir dépasser 8 ans.

de Il s'agit protéger les consommateurs contre le risque de surendettement lié à la souscription de crédits de toute nature et les établissements de crédits contre le risque d’insolvabilité de leurs clients.

B) Quand une personne est-elle inscrite ?

L’incident de paiement doit caractérisé,:

Il faudra le défaut de paiement de 2 mensualités consécutives de crédit ou si le montant de l'échéance n’est pas mensualisé, s’il est impayé pendant plus de 60 jours ;

pour un crédit sans échéance échelonnée si, après mise en demeure de l'établissement bancaire, il n’a pas été régularisé la situation sous 60 jours pour un montant au moins égal à 500 € ;

à défaut de  remboursements, lorsque le prêteur met en demeure de payer l'intégralité du capital restant dû, sans y donner suite.

 immédiatement âpres dépôt d’un dossier de surendettement .

II Le défrichage et l’avis de la CNIL

En l‘espèce la BNP avait été  mise en demeure, de respecter son obligation de faire déficher du FICP et mettre à jour les données de ses clients en informant la Banque de France, dans le délai réglementaire de 4 jours, de la régularisation des créances

Or malgré ses engagements, de nouvelles plaintes ont été adressées en 2011 et 2012 pour la même raison, si bien que la CNIL a réagi.et prononcé un avertissement public à l'encontre de la BNP pour avoir tardé à radier un client du fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers...

 Demeurant à votre disposition pour toutes précisions.


Maître HADDAD Sabine
Avocate au barreau de Paris


Les derniers commentaires (1)
Julie a écrit le 19/04/2014 à 23:19:12
Signaler un abus
Information intéressante. C'est vrai qu'il faut une réactivité importante car il s'agit de la vie de personnes qui doivent vivre au quotidien. Imaginez des enfants privés de nourriture car une carte de retrait est bloqué ou un chéquier confisqué... http://www.deficheo.fr

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK