Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Attention aux faux avis de consommateurs !

Publié par Documentissime le 02/09/2010 | Lu 6919 fois | 0 réaction

Et vous, comment préparez-vous vos vacances ? En 2009, 91% des Français ont utilisé internet comme source d'information. Selon le Credoc, deux internautes sur trois consulteraient des forums et feraient confiance aux avis des autres internautes. Plus généralement, 78% des internautes déclarent faire confiance à un avis publié par un autre usager contre 14% à un message publicitaire. Au regard de ces chiffres, la tentation est grande pour les annonceurs de poster quelques commentaires (très) favorables sur les forums de consommateurs… C'est de la publicité déguisée, beaucoup plus efficace que la publicité traditionnelle, et c'est totalement illégal.

Comment ça marche ?

Ce système s’appelle l’Advertposting : on poste des commentaires favorables sur des sites communautaires pour se faire de la publicité. L’objectif est d’obtenir des connexions et de se positionner sur des mots clés pour être bien référencé par un moteur de recherche.

Des agences vont jusqu’à proposer l'achat de faux commentaires, positifs ou négatifs, d'internautes qui sont postés sur les sites de consommateurs. Le tarif serait compris entre 7 et 10 euros par faux avis. Le système est très efficace et beaucoup moins cher que la publicité traditionnelle.

Aux États-Unis, où ce phénomène est beaucoup plus développé qu’en France, une société représentant des développeurs d’applications d’IPhone a été épinglée. Reverb Communications employait une équipe de stagiaires qui rédigeaient des commentaires positifs sur les applications de ses clients.

Les sites Internet de la restauration, du tourisme et de l'hôtellerie sont les plus touchés, les avis de consommateurs y jouant un rôle important. Pourtant, ne vous y trompez pas, "plus d'un tiers des avis laissés sur les sites parlant de restaurants ou d'hôtels sont suspects", affirme Erwan Seznec, journaliste à l'UFC-Que Choisir…

Certains sites de consommateurs tentent de filtrer les commentaires. Mais l’anonymat, et l’utilisation de pseudos rendent la tâche difficile, voire impossible.

Que dit la loi ?

Ces pratiques sont illégales.

La directive européenne de mai 2005 considère comme une pratique commerciale trompeuse et déloyale en toutes circonstances, le fait de "se présenter faussement comme un consommateur", et l'article L121-1 du Code de la Consommation, ajoute qu'une "pratique commerciale est également trompeuse [...] lorsqu'elle n'indique pas sa véritable intention commerciale".

La Direction Générale de la Concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) se déclare « préoccupée » par la question, mais n’a reçu aucune plainte à ce jour. « Le cadre légal est encore à bâtir », conclut-on à la DGCCRF.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK