Jeux vidéo : les accrocs vont-ils devoir faire des pauses ?

Publié par Documentissime le 03/09/2010 | Lu 6147 fois | 1 réaction

Une proposition de loi déposée à l'Assemblée nationale le 13 juillet dernier viserait à contraindre les joueurs à faire des pauses régulièrement, toutes les deux heures. Elle prévoirait ainsi la mise en place dans l'année, d'une Chartre éthique incitant l'industrie des jeux vidéo à s'orienter vers une politique du jeu responsable, en favorisant notamment des sessions de jeu plus courtes et marquées des pauses obligatoires de trente minutes, voire plus pour des jeux de longue durée. Les jeux vidéo sont accusés de tous les maux. Mais sont-ils toxiques ? Et l'addiction est-elle réelle ? La proposition, faite par des enfants, est très critiquée.

Une proposition de loi rédigée par des enfants

Le Parlement des enfants, vous connaissez ? Chaque année, l’Assemblée nationale reçoit 577 enfants de CM2 pour leur faire découvrir le système démocratique. Chacun d’entre eux vote sur 10 propositions de loi, qui peuvent aboutir à de véritables lois. Lorsqu’une proposition de loi est votée par les élèves, le député de la circonscription de l'établissement scolaire la dépose afin que celle-ci soit votée par les plus grands.

Cette année, les enfants d’une classe de l’île de Réunion ont proposé d’encadrer l’usage des jeux vidéo. La proposition de loi a déjà été signée par un certain nombre de députés, dont George Pau-Lagevin et Marisol Touraine, et a été enregistrée le 13 juillet dernier à l’Assemblée.

Elle énonce en son article numéro 3 que "dans un délai d'un an suivant l'entrée en vigueur de la présente loi, le ministre chargé de la santé élabore une charte éthique qui amène l’industrie des jeux vidéo à s’orienter vers une politique du jeu responsable, en favorisant notamment des sessions de jeu plus courtes et marquées de pauses obligatoires de trente minutes, voire plus pour des jeux de longue durée".

Selon Numérama, le ministère de la culture et de la communication vient de se déclarer favorable à cette proposition.

N’oublions toutefois pas qu’il n’y a pas que des enfants qui jouent, les grands aussi… Alors doit-on par exemple interdire à un adulte de jouer en ligne plus de deux heures ?

D’un point de vue pratique, on peut s’interroger sur la mise en place d’un tel système.

En Chine par exemple, au bout d’une heure de jeu, un message vous indique que "vous jouez depuis 1 heure, veuillez faire une pause". On imagine cependant difficilement tous les joueurs éteindre docilement leur ordinateur…. Mais faudrait-il alors couper la connexion (attention, cet écran va se désintégrer dans 10, 9, 8, 7…) ?

Enfin, ne serait-ce pas plutôt aux parents de veiller à ce que leurs enfants ne passent pas trop de temps devant leur ordinateur ?

Les jeux vidéo responsables de tous les maux ?

Les parlementaires qui ont déposé le projet estiment que "l'utilisation abusive des jeux vidéo peut présenter un réel danger" et "peut rapidement dégénérer en dépendance".

La proposition de loi énonce, quant à elle, que les jeux vidéo peuvent causer "fatigue visuelle, asociabilité, agressivité, nervosité, vertiges, troubles de la conscience et de l’orientation, voire crises d’épilepsie et nausées, repli sur soi, échec scolaire, perte de la notion du temps, déshydratation et sous-alimentation." Et ceci dès que l'on passe plus de 2h par jour sur un jeu selon les rédacteurs.

Pour Yann Leroux, psychanalyste, « Les jeux ne sont en aucun cas des produits toxiques. Si quelqu'un passe des heures à jouer aux échecs ou à la belotte, on dira que c'est un passionné, pas un drogué. Il en va de même pour les jeux vidéo".