Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique

Modèle de lettre
Modèle de Conditions Générales de Vente: CGV (vente en ligne)


Quand utiliser ces Conditions Générales de Vente (CGV) ?

Vous souhaitez proposer la vente de biens ou service par le biais d'un site internet. Vous devez procéder à la rédaction de conditions générales de ventes afin d'encadrer vos futures relations contractuelles avec vos clients.

Ce que dit la loi sur les CGV

La vente en ligne répond au même régime juridique que la vente à distance. la loi différencie selon que le client visé par les conditions générales de vente (CGV) est un professionnel ou un consommateur. A l'égard d'un client professionnel, l'article l.411-6 du code de commerce impose que les CGV comportent les conditions de vente, le barème des prix unitaires, les réductions de prix ainsi que les conditions de règlement. Ces conditions générales doivent être communiquées à tout acheteur professionnel qui en fait la demande.
Cette communication s'effectue par tout moyen conforme aux usages de la profession. Le vendeur professionnel qui dérogerait à cette obligation de communication s'expose, aux termes de l'article l.442-6 du même Code à des sanctions civiles et notamment à une amende civile dont le montant peut aller jusqu'à deux millions d'euros.
S'agissant d'un acheteur consommateur la communication des Conditions Générales de Vente est rendue obligatoire par les articles l.111-1 et suivants du Code de la consommation. La vente en ligne étant une catégorie des ventes à distance, la protection du consommateur y est renforcée. Par exemple, le consommateur bénéficie d'un droit de rétractation pendant un délai de quatorze jours ; il a droit à la communication exacte des modalités d'exercice de ce droit de rétractation, ainsi que des délais de livraison, comme des modalités de remboursement.
Enfin, depuis le 1er janvier 2013 la loi impose qu'apparaisse les mentions suivantes sur les CGV, sous peine de 15 000 euros d'amende (article L.441-6, al.12 du code du commerce) : "Conformément à la législation en vigueur au 1er janvier 2013 de l’article L.441-6 du code de commerce, sera exigible une indemnité calculée sur la base de trois fois le taux d’intérêt légal en vigueur ainsi qu’une indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement de 40 euros."

Nos conseils pour votre contrat

Les CGV proposées ne tiennent pas compte de votre situation particulière, ni de la spécificité des produits (biens ou services) que vous proposez. Il conviendra donc d'adapter ce modèle à vos exigences, aussi nous vous conseillons de faire valider votre projet par un avocat en cas de difficultés.


LES DERNIERS COMMENTAIRES
DURANDLE 25/06/2012 À 15:36:35

Document très intéressant

ANTOINELE 14/06/2012 À 12:31:22

Belles informations. Pour ne pas me faire piéger par des organismes publics, j ai utilisé http://weboblige.com . Je suis très content du résultat

Voir les 4 commentaires de ce document type
Faites découvrir nos services gratuits sur

Prévisualisation du document à télécharger

Modifié le : 01/10/2014 10:49:15
Nombre de mots : 2097
Voir un aperçu de la lettre type

Logo Pack Légipratique
PACK LÉGIPRATIQUE
avocat pack légipratique
check Modèles prêts à l’emploi
check Références juridiques
check Conseils d’avocat
check Pièges à éviter

les packs de référence tout en un

Voir les Packs LégiPratiques avec conseils d'avocat