Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique

Modèle de lettre
Lettre de contestation, auprès du Médiateur de la Poste, de la limitation de responsabilité de La Poste pour perte d'un courrier ordinaire


Quand utiliser cette lettre de contestation ?

Vous avez envoyé une lettre en courrier ordinaire (ecopli ou lettre prioritaire), par la poste, et elle n'est jamais arrivé à destination. Cette perte vous a causé des préjudices dont vous souhaitez être indemnisé(e). Vous estimez que votre courrier a été perdu du fait d'une faute lourde commise par la poste (négligence grossière dans le stockage ou dans le transport, par exemple…). Vous avez porté réclamation auprès de la poste, qui vous a offert, à titre d'indemnisation, une somme limitée conformément aux barèmes légaux. Or, votre préjudice étant supérieur à ce montant, vous décidez de saisir le médiateur de la poste afin de lui soumettre votre dossier et d'obtenir, de la part de la poste, l'indemnisation de l'intégralité de votre préjudice.

Ce que dit la loi sur la responsabilité de la poste en cas de perte du courrier

L'article l.7 du code des postes et communications électroniques (cpce) dispose qu'est engagée la responsabilité des services postaux en cas de pertes survenues lors de la prestation dans les conditions des articles 1134 et 1382 et suivants du code civil. L'envoi sera considéré comme perdu s'il n'a pas été distribué à son destinataire dans un délai de 40 jours à compter de la date de son dépôt dans le réseau de la poste (boîte aux lettres, bureaux de poste…). L'indemnisation en cas de perte d'«envois ordinaires» (envois ne faisant l'objet, lors de leur traitement, d'aucune formalité particulière) par la poste est plafonnée à deux fois le tarif d'affranchissement du courrier. Néanmoins, cette limitation de responsabilité est écartée lorsque la poste a commis une faute lourde dans l'exécution de sa mission, faute ayant directement entraîné la perte du courrier (civ.1ère, 19 septembre 2007). L'indemnisation de l'intégralité des dommages subis par l'utilisateur peut alors être réclamée à la poste. La réclamation peut être déposée ou envoyée au bureau de poste habituel de l'usager, sur le site internet de la poste ou par téléphone. Si, à la suite de cette demande d'indemnisation, le groupe la poste a apporté une réponse qui ne satisfait pas l'usager ou n'a pas donné de réponse dans un délai de 2 mois, le réclamant peut adresser son dossier au médiateur de la poste (article r.1-1-18 du cpce). Depuis le 1er janvier 2011, si l'usager, particulier ou entreprise, a expiré tous ses recours devant la poste (réclamation, médiation…), et que cette dernière n'a pas fait droit à ses revendications, il a la faculté de saisir l'arcep, qui rendra son avis dans un délai d'un mois.

Nos conseils pour votre lettre de contestation

Il est conseillé de saisir le médiateur de la poste par lettre recommandée avec avis de réception. Vous devez lui transmettre un dossier complet : les pièces explicatives et justificatives de la réclamation, à savoir courriers et demandes envoyées à la poste, réponses à ces courriers et justificatifs du préjudice subi (conséquences financières de cette perte). Conservez précieusement une copie de la lettre envoyée (la lettre + les pièces jointes) et l'accusé de réception.


Faites découvrir nos services gratuits sur

Prévisualisation du document à télécharger

Modifié le : 22/08/2012 10:49:40
Nombre de mots : 845
Voir un aperçu de la lettre type

Logo Pack Légipratique
PACK LÉGIPRATIQUE
avocat pack légipratique
check Modèles prêts à l’emploi
check Références juridiques
check Conseils d’avocat
check Pièges à éviter

les packs de référence tout en un

Voir les Packs LégiPratiques avec conseils d'avocat