Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Mainlevée de la mesure: l’appel devient sans objet

Publié par Caroline YADAN PESAH le 10/07/2017 - Dans le thème :

Vie familiale

| Lu 3207 fois |
0 réaction

Dans le cas où un appel est formé contre une mesure de placement d’un mineur, et qu’une mainlevée est prononcée, alors l’appel devient sans objet. 



En l’espèce, un juge des enfants a confié un mineur à un conseil départemental. Cette décision a été rendue par une ordonnance relative à l’assistance éducative. 


Ensuite, le mineur a été placé sous tutelle de l’Etat par le juge des tutelles. La tutelle a été confiée au même conseil départemental. Le juge des enfants a décidé de donner mainlevée du placement du mineur. Elle prend effet à la date de la tutelle. 


Cependant, le président du conseil départemental a fait appel de l’ordonnance du juge des enfants qui décidait du placement. 


Selon la cour d’appel, l’appel est sans objet. En effet, la mainlevée du placement avait d’ores et déjà été prononcée par le juge des enfants.


Par conséquent, le conseil départemental a formé un pourvoir devant la Cour de cassation. 


Par une décision n°16-19.259 en date du 17 mai 2017, la première chambre civile de la Cour de cassation rejette le pourvoi du conseil départemental. 

Elle affirme ainsi que « le juge des enfants a donné mainlevée de la mesure de placement et déchargé en conséquence le conseil départemental de l’exercice de celle-ci (…) la cour d’appel en a exactement déduit, sans méconnaître le droit d’accès à un tribunal, que l’appel était devenu sans objet ». 



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK