Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

La décision statuant sur le divorce et le principe d'une prestation compensatoire

Publié par Caroline YADAN PESAH le 26/12/2017 - Dans le thème :

Vie familiale

| Lu 1114 fois |
0 réaction

Civ 1 15 novembre 2017


Le juge doit statuer par une même décision sur le divorce ainsi que sur la disparité que celui-ci pourrait créer dans les conditions de vie respective des époux : il ne peut donc pas prononcer le divorce et surseoir à statuer sur l'existence d'une disparité dans les conditions de vie.


En l'espèce, une cour d'appel prononce le divorce de deux époux et sursoit à statuer sur la demande de prestation compensatoire, dans l'attende du dépôt du rapport d'expertise du notaire désigné pour élaborer un projet de liquidation du régime matrimonial.


Les juges de la cassation considèrent qu'à défaut de surseoir à statuer sur le prononcé du divorce, le juge ne peut ordonner une mesure d'instruction relative à la prestation compensatoire sans, au préalable, constater une disparité dans les conditions de vie respectives des époux crée par la rupture du mariage.


Cet arrêt confirme une jurisprudence ancienne : les juges du fond ne pouvaient donc pas, en l'espèce, prononcer le divorce et surseoir à statuer sur l'existence d'une disparité dans les conditions de vie. Ils auraient en revanche pu, comme le suggérait la cour de cassation surseoir au prononcé du divorce lui même.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK