Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Inopposabilité des actes sur les biens communs après la séparation de corps

Publié par Caroline YADAN PESAH le 20/12/2013 - Dans le thème :

Vie familiale

| Lu 4462 fois |
1 réaction

Cass. 1e civ. 23 octobre 2013 n° 12-17.896 (n° 1141 FS-PBI)


Se plaçant sur le terrain de l'indivision pour rendre inopposable à l'ex-épouse les actes de l'ex-époux emportant des conséquences sur les biens communs, la Cour de cassation donne effet, au jour de l'assignation en séparation de corps, à la dissolution de la communauté, qui rend inopposable les actes accomplis sur les biens communs postérieurement à cette date par l'un des époux seul.


Les derniers commentaires (1)
auré a écrit le 15/02/2014 à 17:02:32
Signaler un abus
Bonjour, je souhaitais savoir si cet arrêt ne remettrais pas en question l'impossibilité de soumettre le tiers acquéreur des titres négociables à la rétroactivité? En effet, en l'espèce on constate qu'il y a rétroactivité concernant l'époux au sens de 262-1 cciv mais la cour de cassation ne dit pas mot concernant le tiers acquéreur alors qu'à l'habitude elle rappelle le ppe des formalités au sens de 262 du cciv, donc ma question est de savoir si la cour de cassation ne reviendrait pas sur le principe des formalités pour soumettre le tiers à la même rétroactivité que l'époux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK