Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Semaine de l'avocat et du Droit : Du 15 au 19 novembre, profitez de consultations d'avocats gratuites

Publié par Documentissime le 16/11/2010 | Lu 8039 fois | 5 réactions

Après le buzz du Notaire « Justin Conseil », c'est aux avocats de se faire un coup de pub! Le Conseil National des Barreaux (CNB) présente cette semaine sa 5ième édition de la Semaine des Avocats et du Droit. Depuis hier lundi 15 novembre, jusqu'à vendredi 19 novembre, professionnels comme particuliers, pourront consulter gratuitement un avocat, soit via une plate-forme téléphonique (numéro de téléphone Azur 0810 313 313, prix d'un appel local), soit au cours de journées portes ouvertes, organisées en régions par plus de 50 barreaux. Le CNB n'a pas manqué d'originalité pour sa campagne de communication. Depuis hier, chacun peut voir sur son écran de télévision, des mises en scène comiques à la fin desquelles s'affiche le slogan : « On a tous au moins une question à poser à un avocat ».

Revaloriser l’image de la profession d’avocat

Dans l’esprit de beaucoup de français, avoir recours à un avocat demeure un luxe qui demande l’accomplissement de démarches compliquées et bien trop couteuses. C’est pour lutter contre cette idée reçue, que le CNB a mis en place depuis maintenant 4 ans la semaine de l’avocat et du droit.

L’accès au droit et à la justice pour tous est pourtant une revendication ancienne de la profession ordinale d’avocat.

Il faut garder en mémoire qu’à l’origine, la profession était exercée gratuitement par les avocats, dans un but exclusivement altruiste.

Cette semaine, le CNB souhaite rappeler au citoyen l’esprit de la profession, qui est régentée par des principes déontologiques humanitaires. Pour ne citer qu’un exemple, l’avocat, pour établir son honoraire, a le devoir de prendre en compte les revenus de ses clients.

Aussi, cette semaine, chacun est libre de profiter des conseils d’un avocat, qui analysera avec soin le problème particulier que la personne lui soumettra. La consultation se fait par téléphone au numéro Azur 0810 313 313, pour lequel le coût de l’appel est partagé entre l’appelant et l’appelé.

Mais elle peut également avoir lieu « physiquement » aux journées portes ouvertes organisées par la plupart des Barreaux de France et de Navarre.

Les avocats offrent donc gracieusement leurs services dans tous les domaines du droit, que ce soit un problème de voisinage, de divorce, fiscal ou encore pénal.

Outre les consultations juridiques, au cours de la semaine de l’avocat, auront également lieu des conférences débats ou encore des actions de sensibilisation dans les écoles.

Cette initiative du CNB s’inscrit tout à fait dans la logique mise en place sur Documentissime.fr, contribuant au partage du savoir juridique et facilitant la mise en relation entre professionnels du Droit et citoyens.

Dans le contexte économique actuel, proposer une offre gratuite prend tout son sens et abaisser les barrières traditionnelles entre avocats et clients potentiels bénéficie à tous, ce que le CNB a bien compris.

Une profession qui se veut dynamique et démocratique

Tout comme les Notaires et les Huissiers de Justice avec leurs opérations promotionnelles récentes, le CNB souhaite se présenter auprès du public comme une profession dynamique et ouverte. 

Lors de la précédente édition de la Semaine des Avocats et du Droit (en 2009), le succès était au rendez-vous, puisque plus de
22
500
appels ont été comptabilisés.

La profession a véritablement le souci de revaloriser son image, la création de la semaine des avocats est là pour en témoigner…

La publicité à la télévision, employée pour cette semaine de l’avocat, est surprenante et révèle la nouvelle politique du CNB, qui souhaite moderniser la profession et aller au-delà des barrières établies jusqu’à présent en matière de communication et de promotion de la profession.

La profession de l’avocat se veut en parfaite harmonie avec les préoccupations actuelles de français.

Par ailleurs, comme indiqué précédemment, l'accès au droit n’est pas un enjeu nouveau pour la profession.

Un particulier peut, tout au long de l’année, bénéficier de consultations gratuites par le biais des maisons de justice et du droit ainsi que des centres départementaux d'accès au droit (CDAD).

Ces organismes publics, au sein desquelles des avocats dispensent des consultations gratuites, orientent et renseignent le public dans ses droits.

Une personne aux revenus modestes ayant besoin d’un avocat peut donc se rapprocher du Barreau dans le ressort de son domicile, pour connaître les lieux de consultations gratuites d'avocats.

Des conseils juridiques personnalisés et gratuits ? C’est également ce que propose Documentissime tout au long de l’année

Au moyen de ses différents services :

-         des modèles de lettres et de contrats ainsi que des fiches pratiques pour vous aider dans toutes vos démarches

 

-         un service gratuit de Questions aux experts : Vous posez une question, les professionnels du Droit (avocats, notaires, huissiers de justice, juristes…) inscrits sur Documentissime vous répondent gratuitement sous 72h. 

 

Pour une véritable assistance, Documentissime vous propose enfin un service de demande de devis gratuit par lequel, en quelques clics, vous publiez une demande de devis anonyme.

Vous recevez ensuite par email les devis personnalisés des professionnels du Droit (avocats, notaires, huissiers de justice, juristes…) inscrits sur Documentissime.


Les derniers commentaires (5)
luciLe a écrit le 18/11/2010 à 11:05:50
Signaler un abus
Nous sommes le jeudi 18 nov 2010
j'ai voulu appeler ce numéro (0810 313 313)
il y a un répondeur, on ne comprend pas ce qu'il dit ?
merci
Suzanne a écrit le 18/11/2010 à 13:21:19
Signaler un abus
Bonjour,

J'ai également téléphoner à ce numéro 0810 313 313, effectivement on ne comprend pas le répondeur. De plus, à la fin du message on est coupé.
J'ai été sur le site internet correspond où on a la possibilité d'envoi un message de seulement 110 caractères. Difficile d'exposer tout les éléments d'une situation, un problème en 110 caractères et par conséquent je crains de ne pas obtenir un conseil pertinent.
sandra a écrit le 18/11/2010 à 14:47:15
Signaler un abus
Bonjour,

Décue de constater que votre message répondeur est hâché donc impossible de pouvoir vous joindre et obtenir des réponses....
Documentissime a écrit le 18/11/2010 à 14:54:36
Signaler un abus
Bonjour

Nous tenons à vous informer qu'il ne s'agit en aucun cas d'un service proposé par Documentissime mais par le Conseil National des Barreaux, institution représentative des avocats de France.

Nous vous présentions ce service dans cet article afin de vous en informer mais nous ne pouvons malheureusement pas assurer son bon fonctionnement...
Ce service est étranger à notre site, et fonctionnait en tout état de cause jusqu'à la date de publication de cet article (nous l'avons testé pour vous).

Pour toute réclamation, nous vous invitions à vous adresser au CNB sur cnb.avocat.fr/.

Cordialement

L'équipe Documentissime
luciLe a écrit le 19/11/2010 à 10:56:51
Signaler un abus
Merci à vous,
Ici on peut s'exprimer
Nouveau répondeur ce matin à 9H pétante
"C'est fini" (mdr)
excusez mon ironie, mais je suis un peu déçue
Sur le site cnb.avocat : en fait, il y a 2 dates différentes
du 15 au 19 ET du 15 au 17 novembre ce qui signifie qu'hier (le 18)
c'était déjà fini...
c pas le buz des notaires, c le bug des avocats.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK