Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Ribéry et Benzema en garde à vue dans le cadre de l'affaire Zahia

Publié par Documentissime le 20/07/2010 | Lu 6022 fois | 0 réaction

Selon une source proche de l'enquête, les footballeurs français Franck Ribéry et Karim Benzema ont été interrogés par les policiers de la Brigade de répression du proxénétisme (BRP). Ils sont entendus depuis ce matin au sujet de l'affaire Zahia. Selon les informations détenues par le site RTL.fr, les deux hommes ont été placés en garde à vue. Cette convocation intervient dans le cadre d'une affaire de moeurs mettant en cause de célèbres footballeurs français soupçonnés d'avoir eu des relations tarifées avec une mineure.

Ribéry et Benzema en garde à vue ?

Selon des informations concordantes de l’AFP et du site RTL.fr, les footballeurs Franck Ribéry et Karim Benzema sont entendus depuis ce matin par les policiers de la Brigade de répression du proxénétisme (BRP), à Paris, dans l'enquête sur une affaire de proxénétisme aggravé.

Les journalistes de l’AFP ont vu Ribéry arriver, accompagné d'un proche, au siège de la BRB ce matin vers 08h45 sans toutefois pouvoir l’interroger.

Le site RTL.fr a fait savoir à 10h que les deux joueurs français avaient été placés en garde à vue, ce qui signifie que les enquêteurs ont choisi de priver de liberté les footballeurs afin de clarifier les faits.

Dans le cadre de la garde à vue, les deux joueurs peuvent être entendus au maximum pendant 24 heures, renouvelables pour 24 heures supplémentaires sous le contrôle de l'autorité judiciaire.

Dès le début de la garde à vue, le gardé à vue peut demander à s'entretenir avec un avocat pendant une durée de 30 minutes. Mais, l’avocat ne peut pas avoir accès au dossier (une mesure dont la légalité qui est d’ailleurs aujourd’hui débattue devant le conseil constitutionnel).

 

Une affaire de proxénétisme

L’affaire est née d’un reportage de M6, le 19 avril 2010, relayant l’information selon laquelle Sidney Govou et Franck Ribéry avaient été entendus par la police dans le cadre d’une enquête ouverte depuis décembre 2009 de proxénétisme dans un établissement parisien, le café Zaman.

Lors de leurs recherches, les policiers ont découvert que des internationaux de football se rendaient régulièrement dans cet établissement après les soirs de match. Zahia D., une jeune prostituée gravitant autour du Zaman Café, a affirmé, au cours de l’enquête, aux policiers avoir eu des relations tarifées avec des footballeurs, notamment Franck Ribéry, en 2009, et Karim Benzema en 2008, alors qu'elle était encore mineure, ainsi qu'avec un autre Bleu, Sidney Govou (Lyon), en mars 2010, alors majeure.

Par ailleurs, le gérant du Zaman Café et trois autres personnes, dont un serveur de ce bar, ont été mis en examen en avril pour proxénétisme aggravé dans ce dossier.

Ces gardes à vue interviennent quelques jours après que Hatem Ben Arfa ait été entendu dans cette affaire en qualité de simple témoin.

 

Que risquent les footballeurs impliqués ?

Si les faits sont avérés, les footballeurs tomberaient sous le coup de l’infraction prévue à l’article 225-12-1 du Code pénal. Le fait de solliciter (…) des relations de nature sexuelle de la part d'[une mineure] prostituée est puni de trois ans d'emprisonnement et 45 000 euros d'amende.

Mais pour cela, il conviendra de prouver que le client (en l’occurrence les footballers) savait que la prostituée était mineure. Or, Zahia D. avait expliqué fin avril dans l'hebdomadaire Paris-Match que les joueurs l’ignoraient lorsqu’ils ont eu recours à ses services.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK