Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Revalorisation du salaire d'un enseignant sur quatre

Publié par Documentissime le 20/04/2010 | Lu 6849 fois | 1 réaction

Moins d'un quart des enseignants devraient bénéficier de mesures de revalorisation salariale dès le 1er septembre 2010. Selon les propos du Ministre de l'éducation, Luc Chatel, cette hausse des salaires concernerait 20 000 débutants et 170 000 enseignants déjà en fonction.

Devrait être proposée aux professeurs des écoles et aux professeurs certifiés (c'est-à-dire les personnes ayant réussi le concours du CAPES), en début de carrière, une augmentation de 157 euros nets par mois, et aux professeurs agrégés, une hausse de salaire de 259 euros.

Concernant les enseignants déjà en fonction, ils devraient bénéficier d’une revalorisation salariale de 660 euros nets en moyenne par an pendant sept ans.

Cette augmentation est liée à la réforme de la formation des enseignants. En effet, celle-ci prévoit que les futurs enseignants devront justifier du niveau « Master 2 » pour se présenter aux concours. En contrepartie d’une à deux années d’études supplémentaires, le gouvernement s’est engagé à mieux payer ses professeurs.

Si le gouvernement se félicite d’une telle augmentation « en pleine crise », les statistiques publiées en 2008 par l'OCDE, rappellent que la France fait partie des 29 pays de l'OCDE et de l'Union européenne, qui rémunèrent ses enseignants, en début et en milieu de carrière, par des salaires bien en dessous de la moyenne.

 

En parallèle de ces augmentations, le gouvernement envisage de confier aux préfets la responsabilité de suspendre les allocations familiales aux parents d'enfants qui sont des habitués de l'absentéisme scolaire. 


Les derniers commentaires (1)
nanou a écrit le 31/03/2010 à 10:31:47
Signaler un abus
Je pense que cela va crée des tensons au sein du corps enseignant. En effet, rendez vous compte qu'un jeune enseignant qui débutera sa carrière cette année sera mieux payé qu'un autre qui est dans le système depuis 3 ou 4 ans ! C'est lamentable. Il n'y a eu aucune revalorisation des salaires pour les jeunes ayant débuter il y a plusieurs années par rapport à leurs prédécesseurs qui n'avaient que le bac voire le BEPC. Cette revalorisation devrait concerner au moins les jeunes dans le système depuis une dizaine d'années !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK