Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

En l'absence d'identification de la victime : pas d'atteinte au droit à la vie privée et au droit à l'image

Publié par Dalila MADJID le 12/05/2014 - Dans le thème :

Procédures en Justice

| Lu 5932 fois |
0 réaction

Un pédiatre a diffusé, à plusieurs de ses confrères réunis dans une liste intitulée « 41 Liste médecins », un courriel accompagné de clichés, pour illustrer des propos critiquant les traitements médicaux infligés au nourrisson, notamment le traitement d'enfants nés à la suite d'une procédure de fécondation in vitro.

Ce courriel a été remis par l'un de ses destinataires aux parents. Ceux-ci prétendant, d'une part, qu'il contenait des termes revêtant le caractère d'injure non publique tant à leur égard qu'à celui de leurs deux enfants, d'autre part, que la photographie qui leur était jointe portait atteinte au droit à l'image de leur enfant.

La Cour d'appel de Nouméa avait considéré que la captation et la diffusion de l'image de l'enfant sans autorisation des parents constituait une atteinte à la vie privée et au droit à l'image.

La Cour de cassation casse l'arrêt de la Cour d'appel au motif que :"quand la photographie litigieuse qui représentait une main d'adulte enfonçant une seringue dans un orteil de nourrisson ne permettait pas d'identifier (l'enfant)... de sorte qu'elle ne pouvait constituer l'atteinte à la vie privée et à l'image invoquée."

(Cass. 1e civ. 9 avril 2014 n°12-29588)



En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK