Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Politique de l'emploi: la france se trouve face à un problème de physique élémentaire.

Publié par Jean-pierre DA ROS le 05/02/2011 | Lu 5453 fois | 0 réaction

Comment faire entrer quatre litres d'eau dans une bouteille d'un litre ? Par M.Philippe LOUIS, Secrétaire Général du Syndicat CFTC.


Telle est l’image qui m’est venue à l’esprit le 1er février, au sortir d’une réunion avec le ministre du Travail sur la situation de l’emploi où j’accompagnais Jacques Voisin, Président Confédéral. Xavier Bertrand se trouve, en effet, face à un obstacle insurmontable : donner du travail à quelque 3 millions de chômeurs, alors que le nombre d’emplois non pourvus s’élève environ à 400 000. On ne peut pas dire que le ministre fasse preuve de mauvaise volonté, ni remettre en cause sa sincérité.
 
Personnellement, au nom de la CFTC, je ne peux que souscrire aux mesures qu’il envisage d’adopter : relance de l’alternance et de l’apprentissage, création d’aides permettant aux jeunes d’accéder à un logement décent, réforme de la politique des allègements de cotisation pour inciter les entreprises à embaucher… De notre côté,nous avons présenté nos pistes de réflexion :  mise en place de passerelles entre les différentes filières de formation, création d’un diplôme de tutorat, amélioration de la qualité de vie au travail, création d’un comité permanent du dialogue social…

Mais toutes ces propositions risquent d’avoir sur le chômage le même effet qu’un pansement sur une jambe de bois, tant que le gouvernement rejettera la seule solution qui permettrait de répondre à le question initiale – à savoir changer de bouteille –, autrement dit, renoncer à la politique menée depuis une trentaine d’années et lui préférer une politique de relance de l’activité économique capable de créer des emplois à forte valeur ajoutée et tournés vers l’économie de la connaissance.
 
De bonnes initiatives sont pourtant prises pour palier ce manque de volontarisme comme, par exemple, les aides fiscales et sociales accordées au secteur des services à la personne, qui devaient créer 500 000 emplois en cinq ans. Malheureusement, elles n’ont eu qu’une efficacité relative parce que le pouvoir d’achat des ménages ne suit pas.
 


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK