Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Opération tranquillité vacances : La prudence pour profiter de ses vacances

Publié par Documentissime le 26/07/2010 | Lu 6646 fois | 0 réaction

Cet été, la campagne annuelle « opération tranquillité vacances » a été renouvelée, dans le cadre du plan d'action de lutte contre les cambriolages élaboré par Brice Hortefeux. Ainsi, du 1er juillet au 31 août, si vous le demandez, les services de police et de gendarmerie peuvent surveiller votre domicile, votre commerce ou encore votre péniche, durant votre absence, au cours de leurs patrouilles quotidiennes.

Comment bénéficier de ce service ?

 

Vous partez bientôt en vacances et vous seriez plus tranquille si vous saviez que la police ou la gendarmerie surveille votre habitation ? Pour bénéficier du service de surveillance mis en place par Brice Hortefeux, rien de plus simple : avant votre départ, téléchargez le formulaire de demande individuelle de surveillance et transmettez-le, une fois complété, à votre commissariat de police ou à votre brigade de gendarmerie, par courrier ou en mains propres.

 

Ainsi, les services de police ou de gendarmerie surveilleront votre domicile ou votre commerce à des fréquences et horaires variables.

 

Quelles informations doit-on fournir ?

 

Sur le formulaire, vous devrez indiquer votre nom, votre prénom, votre adresse complète ainsi que votre lieu exact de vacances. Vous devez également indiquer si vous serez joignable et si oui, à quel numéro.

Le formulaire doit également mentionner la période pendant laquelle vous serez absent, le type de lieu à surveiller (maison, appartement, commerce, péniche) et, le cas échéant, l’étage, le numéro de porte et le digicode.

Vous devrez également indiquer si un dispositif d’alarme est en place et si oui, lequel. Enfin, il vous sera demandé le nom, le prénom et l’adresse complète d’une personne à joindre dans le cas où les services de police ou de gendarmerie constateraient une anomalie, et si cette personne possède une clef.

 

Si vous revenez plus tôt que prévu, pensez à prévenir le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie !

 

Enfin, sachez que si vous avez été victime d’un cambriolage, le ministère de l’intérieur a mis en ligne sur son site internet un dépliant vous expliquant les démarches à suivre : plainte, opposition auprès de votre banque en cas de vol de chéquier et/ou carte bancaire, déclaration de vol à l’assurance,….


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK