Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Méfions-nous des photocopieurs, ils impriment tout !

Publié par Julie TROUPEL le 04/11/2010 | Lu 6303 fois | 0 réaction

Fin octobre 2010, une information publiée sur le journal « 60 millions de consommateurs » a interpellé notre attention, au sein de l'équipe de rédaction Documentissime. Cette information récente devrait également solliciter l'attention de la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL). En effet, les données personnelles, fermement protégées par la CNIL seraient menacées par un outil qui occupe les bureaux de la grande majorité des entreprises : le photocopieur. Selon 60 millions de consommateurs, un informaticien lambda serait en mesure de récupérer toutes les données personnelles mémorisées dans un photocopieur. Le cas s'est avéré chez nos amis suisses.

Le disque dur, toujours le disque dur …

Le 3 juin 2009, les sénateurs avaient rendu un rapport sur « la vie privée à l’heure des mémoires numériques » en préconisant notamment quinze recommandations afin de protéger davantage les données personnelles de la personne. Le disque dur d’un ordinateur, grâce auquel on peut retracer quelques éléments de la vie privée du propriétaire de l’ordinateur, avait alors été montré du doigt par la chambre des sénateurs.

Maintenant, c’est au tour du disque dur des photocopieurs d’être placé sur la sellette. Internet n’est donc pas le seul outil menaçant les données personnelles, les photocopieurs garderaient également en mémoire grand nombre d’informations d’ordre privé. 

Ainsi, pour n’importe quel informaticien, il serait aisé d’accéder au disque dur d’un photocopieur et aux données personnelles des utilisateurs de l’outil. Pour Pierre Étienne, responsable du réseau informatique de l'École polytechnique fédérale de Lausanne, la photocopieuse serait « vache » puisque son utilisateur n’est pas averti de« la mémoire de masse » dont elle est pourvue.

C’est ainsi que des contrevenants suisses travaillant dans une banque de Lausanne, ont réussi à voler les données bancaires mémorisées sur l’arme du crime : la photocopieuse !

Les outils qui mémorisent : une aubaine pour les malfaiteurs ?

Au cours de l’interview réalisée par « 60 millions de consommateurs », Pierre Étienne ne s’est pas contenté d’alerter le public uniquement sur le cas des photocopieurs : tout outil disposant d’une mémoire serait à craindre.

Ainsi, téléphones mobiles, organiseurs, baladeurs numériques, magnétoscopes numériques, tablettes PC et la liste n’est pas exhaustive, peuvent être à même de stocker, à l’insu de leurs utilisateurs, une grande quantité de leurs données personnelles, et ce même après une coupure d’énergie.

C’est pourquoi, toujours selon l’expert cité ci-devant, il est nécessaire de s’informer auprès du vendeur de la capacité de l’appareil à mémoriser les informations, même après le retrait de la source d'énergie. Le cas échéant, l’acheteur ne doit pas hésiter à investir dans un outil de protection des données personnelles.

Au demeurant, en France, une personne victime d’une atteinte à ses données personnelles a toujours la possibilité de saisir la CNIL, garant de la protection de la vie privée.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK