Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Le salarié est-il toujours rémunéré de ses inventions ?

Publié par Yoram LEKER le 04/02/2011 | Lu 5988 fois | 3 réactions

La rémunération du salarié inventeur n'est pas automatique

Pour qu’il y ait rémunération, il faut que l’invention du salarié ait fait l’objet d’un dépôt de brevet par l’entreprise.

Depuis la loi du 26 novembre 1990, la rémunération supplémentaire du salarié inventeur est obligatoire en principe, quel que soit le sort du brevet et le succès ou non de son exploitation par l’employeur. 

Dans la pratique, il est cependant courant que le salarié inventeur renonce à exiger une quelconque rémunération, surtout dans le cas où l’exploitation est faible, et le plus souvent par crainte d’une sanction de l’employeur.

La demande de rémunération supplémentaire se prescrit par 5 ans à compter du moment où le salarié a eu connaissance de son exploitation commerciale.


Les derniers commentaires (3)
inven a écrit le 05/02/2011 à 14:04:58
Signaler un abus
Votre article est quelque peu incomplet , évoque des constats discutables , comme le renoncement du salarié à une rémunération . il en est de même de la prescription quinquennale
Tous ces sujets sont en pleine évolution - la preuve étant la sensibilisation des politiques déterminés à faire évoluer les conditions des inventeurs salariés.Des projets de loi sont en cours .
L'association des inventeurs salariés donnent de précieux renseignements sur ce thème : inventionsalarie.com/
Yoram LEKER a écrit le 07/02/2011 à 12:32:47
Signaler un abus
Pour être complet il faudrait un ouvrage entier sur le sujet (voir notamment "Droit des invention de salariés" par Jean-Paul Martin, chez Litec). Le site auquel vous renvoyez est effectivement d'une grande utilité. Quant au renoncement de certains salariés à exiger une rémunération, que j'évoque pour le déplorer, il se produit dans la pratique.
inventeur AIS a écrit le 02/11/2011 à 14:08:56
Signaler un abus
"Pour qu’il y ait rémunération, il faut que l’invention du salarié ait fait l’objet d’un dépôt de brevet par l’entreprise", c'est faux il faut que l'invention soit brevetable. Ensuite c'est une décision de politique industrielle de l'entreprise que de choisir de breveter ou de garder secret.
La demande de rémunération se prescrit par 5 ans à compter du moment où le salarié a eu les élements comptable concernant l'exploitation et non pas la simple information de l'exploitation commerciale.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK