Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Lagardère vend ses actions Canal +

Publié par Documentissime le 21/04/2010 | Lu 5596 fois | 0 réaction

Lagardère a informé, ce matin, son souhait de céder, au groupe Vivendi, les 20% qu'il détient dans Canal+. Il confirme ainsi, selon les propos de Vivendi, qui s'est exprimé via un communiqué, son intention « d'exercer son droit de liquidité sur sa participation de 20% dans Canal+ France, dans le cadre de la procédure prévue à cet effet dans le pacte d'actionnaires conclu le 4 janvier 2007 ».

Très fréquemment les actionnaires d’une société, ou plus précisément une partie d’entre eux, vont chercher à conclure des pactes extra statutaires afin de régler certains points de leurs engagements dans la société.

L’objet de ces pactes peut être très varié, mais globalement on distingue une dichotomie entre, d’une part, les pactes ayant trait au contrôle et à la gestion de la société, et d’autre part, les pactes ayant trait à la répartition du capital entre les associés.

Selon ce pacte d’actionnaire, conclu, entre autres par Lagardère, celui-ci a la possibilité de décider soit de vendre à Vivendi, soit à défaut d’accord entre les deux groupes, de mettre sa participation en bourse.

Par cette cession, Vivendi achèvera l’acquisition du capital restant de Canal+ France.

En effet, en novembre dernier, le groupe européen faisait déjà la conquête de 9,9% du capital de Canal +, détenu par TF1, pour la somme de 744 millions d’euros. Par ailleurs, au mois de février, le groupe Vivendi a acquis 5,1% du capital de Canal + au groupe M6, pour la somme de 384,2 millions d’euros.

Les analystes de Credit Suisse valoriseraient la participation de Lagardère dans Canal+ à 1,4 milliards d'euros.

Le groupe européen, Vivendi, qui a pour stratégie de racheter les participations minoritaires des groupes dont il a le contrôle, souhaite également reprendre la part du groupe SFR, évaluée à 44%, détenue par Vodafone.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK