Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

L'Argentine autorise le mariage homosexuel

Publié par Documentissime le 15/07/2010 | Lu 5563 fois | 0 réaction

Le mariage homosexuel vient d'être autorisé en Argentine. Ce jeudi, l'Argentine est ainsi devenue le premier pays d'Amérique latine à autoriser le mariage entre personnes de même sexe. Le texte de loi a été adopté lors d'un vote historique au Sénat retransmis par les télévisions, par 33 voix pour et 27 voix contre, après près de quinze heures de débats. La loi modifie ainsi le Code Civil, la formule « mari et femme » est remplacée par le terme « les contractants ». Les mariés homosexuels et hétérosexuels bénéficieront ainsi de droits égaux.

Un jour historique

 

Le chef du groupe du parti au pouvoir, Miguel Pichetto a salué un « jour historique ». Des centaines de manifestants réunis devant le Congrès ont acclamé la décision dès l’annonce faite : « C'est  le bonheur!, Egalité ! Egalité  » scandait la foule.

 

Gerardo Morales, chef du groupe radical a indiqué que « la société argentine a changé : il y a des nouveaux modèles de famille ». Cette décision marque en effet un véritable tournant dans un pays où 91% de la population se dit catholique.

 

Le cercle très fermé des pays autorisant le mariage homosexuel

 

L'Argentine devient ainsi le premier pays à autoriser le mariage homosexuel en Amérique latine.  En décembre dernier, Mexico avait également autorisé le mariage homosexuel, mais cette autorisation ne vaut que pour la capitale mexicaine.

 

En prenant une telle décision, l’Etat argentin devient le dixième au monde à le faire sur tout son territoire après les Pays-Bas, la Belgique, l'Espagne, le Canada, l'Afrique du sud, la  Norvège, la Suède, le Portugal et l'Islande.

 

L’adoption et le mariage homosexuel ne sont pas à l’ordre du jour en France

 

Réagissant à la décision de la Cour de cassation permettant la reconnaissance en France d’un jugement d’adoption obtenu aux Etats-Unis par deux femmes, la secrétaire d’Etat à la Famille Nadine Morano a indiqué que la question de l'adoption par des couples de même sexe « mérite un débat politique ».

 

Mais, elle s’est précipitée d’indiquer qu’aucun projet de loi en ce sens ne sera déposé par le gouvernement conformément aux vœux de Nicolas Sarkozy formulés lors de la campagne électorale de 2007.

 

Les associations de défense des droits des homosexuels voient dans l’opposition un espoir. En effet, tous les partis de gauche ont pris position pour le mariage homosexuel. Si l’opposition l’emporte en 2012, cette revendication sera donc certainement mise à l’ordre du jour.

 

Les Français favorables

 

Selon un sondage du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC), 61% des personnes interrogées se disent favorable à une « union civile à la mairie » des couples de même sexe. Un taux en augmentation, puisqu’ils n’étaient que 55% en 2007.

 

Les jeunes (18-39 ans) sont les plus favorables au mariage homosexuel, ils sont environ 75% à y être favorables. En revanche les « 70 ans et plus » ne sont que 27% à se déclarer en faveur du mariage homosexuel.

 

Concernant l’adoption d’enfants par des couples homosexuels, la question est moins consensuelle puisque 48% des français y sont favorables.

 

Les mentalités françaises seraient donc prêtes à un changement législatif en faveur des droits des homosexuels. On comprend donc mal pourquoi un grand nombre de politiques refuse toujours l’idée d’une évolution des mœurs.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK