Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Feux vert pour le quadruple play d'Orange

Publié par Documentissime le 18/06/2010 | Lu 5605 fois | 0 réaction

Orange vient de recevoir, ce lundi 14 juin, l'autorisation de la part de l'autorité de la concurrence de croiser ses bases de données, permettant de fait à la société de proposer son offre quadruple play. Désormais, elle pourra donc démarcher ses clients mobile pour leur proposer des offres 'triple play' (Internet, télévision et téléphonie fixe illimité), et inversement. Cette autorisation lui permet donc de proposer tous ses services (internet, téléphonie mobile, téléphonie fixe et télévision) à tous ses clients.

Jusque là, Orange avait l’interdiction de confondre les bases de données de ses clients et devait les tenir séparées en raison de sa position dominante. Une obligation à laquelle Bouygues et SFR n’était pas tenue.

Orange ne pouvait donc pas réaliser de campagnes de publicité en utilisant les données personnelles de ses clients de téléphonie mobile pour promouvoir auprès de ces derniers ses autres services, dont l’offre triple play incluant, dans un même abonnement, l’accès à Internet, la téléphonie fixe et la télévision. Et vice versa.

 

L’Autorité de la concurrence vient cependant de lever cette interdiction et insiste sur les effets bénéfiques d’une telle autorisation : « elles peuvent dégager des économies de coûts susceptibles d’être transmises aux consommateurs au travers de baisses de prix et d’accroître l’intensité de la concurrence par un abaissement des barrières à l’entrée ».

 

Mais cette autorisation s’accompagne également d’une mise en garde face aux « risques pour la concurrence » dû notamment aux coûts de changement pour les consommateurs, à l’« effet club » que cela peut créer ou encore aux risques de distorsion de la concurrence en 2012 lors de l’arrivée du nouvel opérateur Free. Contre ces risques, l’autorité préconise une surveillance accrue de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP).

 

L’offre quadruple play est aujourd’hui l’un des produits les plus rentables pour les opérateurs. Les Fournisseurs d’Accès à Internet (FAI) se servent de cet hameçon pour conserver les clients et les rendre dépendants de leurs services. La société Orange, qui a gagné moins de nouveaux abonnés à l'ADSL que ses concurrents au premier trimestre, avait donc besoin, comme ses concurrents, de proposer cette offre. Et quels meilleurs prospects que ses propres clients ?


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK