Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Egalité hommes-femmes: fini le temps partiel subi ?

Publié par Jean-pierre DA ROS le 24/12/2010 | Lu 5601 fois | 0 réaction

Roselyne Bachelot propose de tenir en 2011 une « table ronde tripartite » avec les partenaires sociaux sur le temps partiel, qui pénalise souvent le salaire et la carrière des femmes.

Cette proposition de la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale a été faite pendant son discours de clôture du 15e anniversaire de l’Observatoire de la parité qui se tenait le 13 décembre dernier au Sénat.
 
Pascale Coton et Joseph Thouvenel, tous les deux secrétaires généraux adjoints à la CFTC y étaient présents. “ Nous demandons que les entreprises soient obligées de cotiser pour les postes à temps partiel à la même hauteur que ceux à temps plein pour la retraite. Il faut également que les travailleurs à temps partiel qui souhaitent travailler dans leur entreprise à temps plein soient prioritaires sur des candidatures extérieures. Des bilans entre l’employeur et le salarié devraient être réalisés régulièrement pour s’assurer que le mode de contrat correspond bien aux désirs du salarié ”, propose Pascale Coton.
 
Initialement, la CFTC avait soutenu fortement la création du temps partiel. À l’époque, cet aménagement du temps de travail était exclusivement choisi par les salariés qui souhaitaient passer plus de temps avec leur famille ou mieux équilibrer leurs temps de vie. “ Malheureusement aujourd’hui, nous ne pouvons que constater les dérives de ce contrat qui est principalement subi par les salariés au profi t des entreprises. Ce détournement pénalise particulièrement les femmes et encore plus celles en situation de monoparentalité ”. Et Joseph Thouvenel d’ajouter : “ Les femmes, plus nombreuses dans le secteur de la grande distribution, sont davantage contraintes à travailler le dimanche ”.
 
Le but de la table ronde est de trouver des leviers d’action pour garantir l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK