Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Duty free : Faut-il faire ses courses à l'aéroport ?

Publié par Documentissime le 17/08/2010 | Lu 11087 fois | 0 réaction

Dans chaque aéroport, les passagers sont invités à faire leurs achats dans des boutiques détaxées avant d'embarquer, appelées duty-free. Mais ces boutiques valent-elles vraiment le coût ? Selon une étude réalisée par le Centre for Retail Research (centre britannique de recherche sur le commerce de détail) pour le compte du site de vente en ligne Kelkoo et publiée lundi 16 août, les prix dans les aéroports d'Europe sont en moyenne inférieurs de 6,2% par rapport aux autres commerces. Cependant, ils sont toujours 6,1% plus chers que les sites de vente en ligne.

Depuis la création de la première boutique détaxée à l’aérogare de Shannon il y a plus de soixante ans, tous les aéroports se sont équipés de ces magasins qui proposent des articles vendus sans taxe.

Les produits de ces boutiques peuvent être détaxés car, juridiquement, les pays ont renoncé à percevoir les taxes nationales sur les biens destinés à l'exportation.

Selon une étude réalisée par la Centre for Retail Research pour le compte du site de vente en ligne Kelkoo, en moyenne, les boutiques hors taxes de dix aéroports européens offrent un rabais de 6,2% par rapport aux autres commerces.

A la première place du classement des boutiques hors taxes les moins chers d’Europe, on trouve l’aéroport de Lyon Saint Exupéry avec 11,9 % de rabais par rapport aux magasins traditionnels. Viennent ensuite dans le classement Paris Charles de Gaulle (11,5%) et l'aéroport Schiphol d'Amsterdam (6,1%).

Les moins compétitifs sont Rome (4,7%), Berlin (4,6%) et Heathrow, à l'ouest de Londres (3,1%).

Par exemple, pour les amoureux des nouvelles technologies, à Lyon, la tablette numérique d'Apple, l'Ipad vous sera facturé 679€ contre 707€ à Londres, à Heathrow, l'aéroport le plus mal classé de cette étude.

Mais, les produits des boutiques détaxées restent, en moyenne, 6,1% plus chers que les sites de vente en ligne. Certains produits sont même plus chers que dans le commerce traditionnel, les rayons épicerie fine et sucrerie sont notamment 12,4% plus chers qu’en dehors de l’aérogare.

En revanche, le tabac et les vins et spiritueux, produits traditionnellement surtaxés en temps normal, représentent les meilleures affaires (-11,9% de réduction par rapport aux boutiques de rue).

Selon le site Easyvoyage.com, dans le monde, les boutiques de duty free aéroportuaires les plus réputées pour leurs bonnes affaires sont Dubaï, Doha (au Qatar), Bangkok, Hong Kong et Singapour.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK