Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Créer sa société pendant la crise

Publié par Documentissime le 31/07/2009 | Lu 5533 fois | 0 réaction

La création d'une société ne présente pas de difficultés pratiques et est ouverte, en principe, à toute personne qui désire débuter une activité. Néanmoins, dans les faits, cette démarche procède d'une véritable réflexion préalable autour d'un projet, et est généralement accompagnée d'une organisation des moyens financiers et humains nécessaires au développement et à la prospérité de l'activité envisagée.

Dans le contexte actuel de crise financière, l’activité économique est fortement touchée et les sociétés souffrent de la baisse de la consommation, de la réduction des crédits octroyés par les établissements financiers, et du ralentissement de l’économie en général.
Au premier trimestre 2009, la France a enregistré une hausse de 21,3% des faillites d’entreprises par rapport à la même période de 2008. De quoi décourager certains entrepreneurs de créer une activité nouvelle…

Face aux difficultés du domaine économique, créer une société et développer une nouvelle activité n’est cependant pas irréalisable. En effet, un entrepreneur avisé peut déjouer les effets de la crise, les minimiser ou encore même en tirer profit. Créer une société est désormais à la portée de tous, à condition d’être bien informé.
La création d’une société par actions simplifiée, par exemple, ne nécessite pas des moyens financiers important : il est désormais possible, bien que peu recommandable, de créer une société par action simplifiée avec un capital social de 1 euro.
Par ailleurs, la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008 a introduit le nouveau régime de l’auto-entrepreneur. Ce statut juridique, social et fiscal d’une souplesse particulière simplifie les formalités administratives pour le créateur d’entreprise, et prévoit des allègements de charges fiscales et sociales.

De même, il ne faut pas négliger les aides financières (prêts, garanties…), fiscales (exonérations, crédits d’impôts…) et sociales (exonérations de charges, primes pour l’embauche…) dont peut bénéficier un entrepreneur pour la création ou la reprise d’une activité. Ces aides sont d’autant plus utiles à la société en devenir et indispensables au soutien de l’Economie en temps de crise. Il est donc essentiel, tant pour la société en création que pour l’Economie en générale, de mettre en œuvre tous les dispositifs d’aide et de soutien offerts par la réglementation.

Ainsi, ce dossier d’actualité a pour objectif de vous présenter des solutions pratiques afin de vous aider à tirer le meilleur parti de la réglementation en matière de création de société et de vous renseigner sur les différentes aides auxquelles vous pouvez prétendre lorsque vous créez votre activité.
Les fiches de ce dossier vous démontreront qu’en dépit d’un contexte économique difficile et avec les bonnes informations, vos projets peuvent toujours de réaliser…

Fiches à consulter :


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK