Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Cafés parisiens : Touche pas à ma terrasse !

Publié par Documentissime le 24/09/2010 | Lu 5774 fois | 0 réaction

Avec le retour de l'hiver, revient le débat saisonnier autour des terrasses chauffées. La Mairie de Paris a annoncé être en train de préparer de nouvelles règles pour encadrer l'occupation des trottoirs de la ville. Les braseros au gaz devraient être interdits car jugés trop polluants. Rien de révolutionnaire, mais un dépoussiérage en règle des dispositions en vigueur depuis une vingtaine d'années. Et vous vous en pensez quoi ? Vraie mesure écolo ou simple chasse aux fumeurs qui continue ?

La chasse aux fumeurs pour sauver la planète

Concrètement les chauffages les plus polluants seraient bannis. Les bars et cafés qui s’étaient équipés depuis l’interdiction de fumer à l’intérieur disposeraient de deux ans pour changer leur matériel.

Fin des bâches en plastique également, jugées disgracieuses et surtout dangereuses, et qui seraient remplacées par des parois rigides.

Les cafetiers seraient tenus de laisser au minimum 1,60 mètre de libre pour les passants et les poussettes.

Enfin, les horaires de fermeture devraient être plus visibles et affichés sur la vitrine des cafés.

Les établissements culturels pourraient eux se voir autorisés à ouvrir des terrasses.

Ce nouveau règlement devrait entrer en vigueur en 2011 s’il est accepté par les maires d'arrondissements, les associations et les commerçants après une phase de concertation.

Conclusion : vous pourrez encore fumer au chaud cet hiver !

Guerre des boutons : riverains contre cafetiers

Les chiffres : plus de 15 000 cafés et restaurants, dont 9 000 avec terrasses à Paris.

Pour la Ville, « Chauffer les petits oiseaux l'hiver n'est pas très utile ». Les fumeurs ignorent encore comment interpréter la phrase…

Les riverains eux, dans le cadre des associations de quartier, s’élèvent contre le projet. Pour « Vivre Paris » par exemple, l’espace qui devrait être laissé aux piétons est encore insuffisant sur « les trottoirs qui sont complètement envahis». Ils se plaignent également, et de manière récurrente, des nuisances sonores causées par les terrasses dans les rues de la capitale. Pour illustrer leur propos, on pense par exemple aux habitants de la rue Montorgueil.

Ampoule : la bonne idée

Pourquoi ne pas mettre des couvertures à la place ? L’idée émane d’élus Verts, et n’a finalement pas été retenue par les cafetiers…

Pourtant elle n’était pas si décalée. A la rédac’, pour ne pas se geler avec son mégot cet hiver, on proposait un nouveau concept : venir à « l’after » avec son sac de couchage (il y en a des très sympas). A creuser.

Si vous avez mieux, envoyez-nous vos propositions !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK