Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Billets de Concerts pas chers : attention aux arnaques sur Internet !

Publié par Documentissime le 23/09/2010 | Lu 8605 fois | 1 réaction

Patrick Le Goff et une vingtaine d'autres fans du chanteur irlandais Bono se faisaient une joie de se rendre au concert du groupe U2, le 18 septembre 2010 au stade de France. Seulement une fois arrivés à Paris, les portes du stade leur restent fermées : ils n'ont malheureusement jamais reçu les billets qu'ils avaient réservés sur le site www.eurolivetickets.com. Ce genre d'arnaque n'est pas une surprise pour la répression des fraudes qui, dans une enquête réalisée en juin 2010, avait dépisté 19 sites irréguliers sur 20 contrôlés !

Des grands noms du spectacle pour de gros pièges

Le magazine 60 millions de consommateurs a identifié ce mardi 21 septembre 2010 des sites de billetteries en ligne français et étrangers, comme étant des sites illicites.

Le magazine des consommateurs annonce ainsi que le site « U2010tickets » et « WorldWideTicketStore.Com » vendent de faux billets de concert aux internautes.

Un site en particulier d’origine anglo-saxonne www.eurolivetickets.com est dans la ligne de mire de 60 millions de consommateurs.

L’arnaque est bien montée : des sites basés à l’étranger, tel que « eurolivetickets », proposent des billets pour des concerts à forte popularité, à des prix très élèvés.

En l’espèce, Patrick Le Goff a déboursé 177 euros pour un concert auquel il n’a pas pu assister. Les sites ensuite encaissent l’argent dès la réservation et disparaissent de la toile, aussi vite qu’ils sont apparus.

Certains de ces sites utilisent dans leur adresse URL le nom de l’artiste. Cela ne concerne pas « eurolivetickets », mais c’est le cas du site frauduleux « U2010tickets ».

L’idée illicite de ces billetteries en ligne est ainsi de gagner de l’argent facile sur la notoriété de figures emblématiques du monde du spectacle.

Et en triste conclusion, le piège fonctionne. Suite à un sondage mené sur un forum, Patrick Le Goff s’aperçoit que dans l’affaire du concert de U2, une vingtaine de victimes a perdu, au total, environ 5 000 €.

« Ce site vendait aussi des billets pour les autres dates de la tournée de U2, pour les concerts de Bruxelles, de Rome... D’autres personnes vont découvrir dans les jours qui viennent qu’elles se sont faites piégées »  met en garde Patrick Le Goff sur le forum.

Quant aux éventuelles poursuites, difficile de les envisager : en effet, depuis le 20 septembre, l’adresse URL du site www.eurolivetickets.com renvoie sur un message d’erreur.

Mais où se cache alors la société d’origine anglo-saxonne ?

La Répression des fraudes constate un nombre important d’arnaques sur Internet

La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) a pris bonne note de ce phénomène, et ces sites de vente de billets en ligne sont maintenant dans son collimateur. Au cours d’une enquête menée en juin 2010 dans le cadre du Réseau européen de coopération en matière de protection du consommateur, la DGCCRF avait été alarmée par le nombre impressionnant de sites ne respectant pas les règles de l’art.

Sur 20 billetteries en ligne, 19 avaient été jugées irrégulières, dont 14 sont d’origine française !

Le site anglais www.eurolivetickets.com vendant de faux billets pour U2 avait-il été épinglé par La Répression des Fraudes ? La question reste sans réponse car la DGCCRF n’a pas dévoilé au grand public le nom des sites frauduleux.

Pour l’heure, le consommateur est invité à la plus grande prudence.

En cas d’arnaque, vous pouvez envoyer à la société une mise en demeure de remboursement en recommandé avec avis de réception, mais en cas d’arnaque volontaire, il est malheureusement peu probable que cette mise en demeure ait un effet.

Par ailleurs, dans ce cas, il est très fortement conseillé d’alerter la DGCCRF des pratiques illégales du site internet. La DGCCRF mettra ensuite en œuvre les moyens nécessaires pour faire cesser ce trouble et sanctionner le site en cause.

Pour porter plainte auprès de la DGCCRF, nous vous invitons à télécharger ce modèle de lettre :

http://www.documentissime.fr/modele-lettre-de-plainte-aupres-de-la-dgccrf-1740.html

Si le site est basé à l’étranger, plusieurs solutions s’offrent à vous, en adressant une plainte au :

  • Site Info escroqueries au 0 811 02 02 17 (prix d'un appel local) ou par internet www.internet-signalement.gouv.fr.
  • Commissariat ou  gendarmerie.
  • Centre européen des consommateurs (CEC) France spécialisé dans le traitement des litiges transfrontaliers.


Les derniers commentaires (1)
copinette2010 a écrit le 29/09/2010 à 14:08:17
Signaler un abus
bonjour,moi aussi je me sui fait avoir j'ai acheté 4billets le 25:10:2009 encaissé de suite nous avons attendu une année dans la joie de ce jour fabuleux et a 4 jours du spectacle,on me dit qu'il n'y a plus de billets?il vivent avec notre argent c'est de la spéculation ,j'ai envoyé un mail a sarko qui reçevait bono,pas de réponse memes de ces sbires.PAS CONTENTE DU TOUT!!!!!!!!!!!!!je n'acheterai pus sur internet,je n'ai pas eu le choix car a la fnac il n'y en avait plus en 20 minutes.salut a tous les internautes qui ce sont fait avoir aussi.francoise

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK