Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Avis aux futures mamans : il n'y aura pas d'allongement du congé de maternité à 20 semaines

Publié par Documentissime le 08/12/2010 | Lu 5921 fois | 0 réaction

Les députés européens avaient accouché, en octobre dernier, d'un projet visant à instaurer au sein de l'Union européenne un congé maternité de 20 semaines minimum, indemnisé à 100%. En France, où le congé maternité est en principe de 16 semaines, la nouvelle avait été accueillie de façon mitigée et faisait déjà débat au sein du gouvernement. Mais ces querelles vont pouvoir cesser. Hier, l'Union européenne a prononcé un non franc à l'encontre du congé maternité à 20 semaines.

Ce lundi à Bruxelles, les ministres européens des Affaires sociales et de l’Emploi se sont prononcés énergiquement contre cette proposition.

Le rejet de l’allongement du congé maternité à 20 semaines semble faire l’unanimité.

Les députés européens avaient en effet voté pour l’allongement du congé maternité à 20 semaines et indemnisé à 100%, le 20 octobre dernier.

Proposition du congé à 20 semaines : sont-ils allés trop loin ?

Le congé maternité à 20 semaines indemnisé à 100% dans tous les pays de l’Union européenne : « Ce n’est pas une base de négociation », pour la ministre belge de l’Emploi, Joëlle Milquet.

Cette dernière en effet estime que « La très, très grande majorité des Etats membres (de l’UE) considère que le Parlement est allé trop loin en proposant l’allongement du congé de maternité à 20 semaines, avec une rémunération à 100% du salaire, ce n’est pas une base de négociation ».

L’argument est-il réellement satisfaisant ? En quoi la proposition du congé à 20 semaines ne serait-elle pas une base de négociation ?

Quoi qu’il en soit, l’argument a été opposé par la Belgique, pays qui assure actuellement la présidence de l’Union européenne.

Un congé de maternité minimal de 18 semaines, proposé à l’origine par la Commission européenne, serait pour la Belgique une bonne base de négociation, à condition qu’il ne soit pas remboursé à 100% !

Trop loin, peut-être mais surtout trop cher !

L’allongement à 20 semaines induirait trop de coûts supplémentaires, qui seraient malvenus en cette période de crise budgétaire.

La ministre Roselyne Bachelot, qui se disait pourtant favorable au congé maternité à 20 semaines, annonce que l’allongement est évalué à 1,3 milliards d’euros pour la Sécurité sociale française.

Quant à l’Allemagne, elle oppose également la situation économique peu propice à un tel allongement. Par ailleurs, la proposition du congé de maternité à 20 semaines, serait une ingérence non admissible dans les politiques internes.

Cet avis est partagé par la Grande Bretagne.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK