Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Apéro géant Facebook à Paris: Un moyen détourné d'interdire l'évènement

Publié par Documentissime le 26/05/2010 | Lu 5724 fois | 0 réaction

Le plus grand apéro de France était prévu hier, dimanche 23 mai, sur le Champ de Mars à Paris. Environ 50.000 personnes étaient attendues mais cet événement n'a pas été à la hauteur des espérances. L'apéro géant organisé via Internet n'a en effet pas eu lieu, en raison de l'interdiction des boissons alcoolisées sur le site et la présence de 400 policiers pour encadrer ce rassemblement.

Un apéro géant empêché par l’interdiction d’alcool

 

Dans la lignée du nouveau mouvement de rassemblements organisés via le réseau social Facebook, le plus grand apéro géant était prévu à Paris, ce dimanche 23 mai 2010, sur le Champ de Mars. Plus de 50.000 personnes étaient attendues. La présence de nombreux policiers sur le site, très tôt dans la soirée, démontrait l’envie d’encadrer ce rassemblement et d’éviter des débordements, suite au drame survenu lors de l’apéro géant organisé à Nantes (la mort d’un jeune homme le 13 mai 2010).

 

Toutefois, l’apéro géant s’est vu perturbé, avant même d’avoir commencé, par l’interdiction des boissons alcoolisées sur le Champ de Mars. Prenant les devants, la préfecture de police avait annoncé que « la distribution et la vente ambulante de boissons alcoolisées sur le site et un périmètre avoisinant seraient interdites du 23 mai 12 heures au 24 mai 6 heures ».

Des jus de fruits et des eaux aromatisées ont été distribués tout au long de la soirée par le biais d’un bar de prévention. Des bénévoles ont été mobilisés pour sensibiliser les jeunes sur la consommation d’alcool. De quoi refroidir les participants, partis pour une soirée bien arrosée… d’alcool.

 

400 policiers pour 2 .000 participants contre 50.000 attendus

 

D’autres mesures sont venues empêcher de facto l’apéro géant. Environ 400 policiers étaient présents pour encadrer le rassemblement, mais aussi pour assurer l’application de l’interdiction d’alcool.

 

Par ailleurs, la fréquentation de ce site a été « formellement déconseillée » ce dimanche par la Préfecture.

 « Ce n'est pas disproportionné, on avance à l'aveugle sur ce type d'évènements. Nous avons pris le maximum de précautions », a déclaré le chef de la communication de la préfecture de police, Xavier Castaing.

 

Conséquences des mesures envisagées par le groupe de travail

 

Suite à la réunion de travail qui a eu lieu au Ministère de l’Intérieur la semaine dernière sur le nécessaire encadrement des apéros géants, une attention toute particulière était portée à l’apéro géant de Paris.

Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, avait souligné, la semaine dernière, l’importance de la responsabilité des organisateurs et la prise d’autorisation. Alors que le régime juridique des apéros géants n’est aujourd’hui pas réellement défini, le ministre excluait l’interdiction totale d’un tel regroupement festif.

S’il n’est officiellement pas question d’interdire les apéros géants, prohiber la consommation d’alcool semble cependant un moyen détourné d’empêcher la tenue de ces regroupements en les privant de leur raison d’être…

Pour en savoir plus, nous vous invitons à lire notre article sur la responsabilité des organisateurs d'apéros géants.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK