Questionsjuridiques
Questions juridiques

Besoin d'une réponse, ou d’une information juridique ? Le réseau Documentissime est là pour vous aider !

Posez votre question en quelques clics pour obtenir une réponse gratuite de Professionnels du Droit (Avocats, Huissiers, Notaires...)

Posez une question juridique
Notez cet article

Téléphonie mobile : de nouveaux engagements favorables aux abonnés

Publié par Documentissime le 24/09/2010 | Lu 7147 fois | 4 réactions

Le gouvernement leur avait demandé de faire des efforts en matière de protection du consommateur pour les abonnements de téléphonie mobile. Hier, Jeudi 23 septembre, les opérateurs de téléphonie mobile ont ainsi présenté de nouvelles mesures qui devraient profiter aux abonnés de la téléphonie mobile. Ces mesures pourraient être applicables avant le 1er mars 2011.

Quelles sont ces mesures promises ?

Vous souhaitez souscrire ou renouveler un abonnement mobile sans engagement ? D’après les engagements présents par les opérateurs de téléphonie mobile, ce sera désormais possible. Tous les opérateurs devraient proposer, d’ici peu, au moins une offre mobile sans engagement de durée à leurs clients.

Les opérateurs ont annoncé d’autres mesures qui permettraient à l’abonné de se défaire de son contrat plus facilement. Ces mesures se résument en trois points :

-         Gratuité du déverrouillage

-         Baisse du coût d’une résiliation anticipée

-         Gratuité de la résiliation anticipée pour des motifs légitimes clairs et précis

La première mesure devrait être bien accueillie par les consommateurs. En effet aujourd’hui, lorsque un ami, un proche, nous offre son téléphone pour s’en procurer un autre de denier cri, celui-ci est souvent inutilisable. L’opérateur a verrouillé le mobile afin que ce dernier ne puisse fonctionner qu’avec les cartes SIM de son réseau. Par exemple, si une personne de ma connaissance me fournit son téléphone mobile acheté chez SFR, ma carte SIM ORANGE est inopérante dans le portable offert. On dit alors que le téléphone est « SIMlocké »ou « verrouillé ». Le déverrouillage d’un téléphone est fréquent et représente un coût non négligeable. Désormais, pour les abonnés qui souhaiteraient changer de réseau téléphonique en conservant leur téléphone portable, les opérateurs ont promis la gratuité du déverrouillage des téléphones au bout de 3 mois d’utilisation, contre 6 auparavant.

La deuxième mesure sera également un facteur de soulagement pour l’abonné car la résiliation anticipée de son contrat de téléphonie mobile est souvent une opération longue, fastidieuse et couteuse. C’est pourquoi, les opérateurs de téléphonie mobile s’engagent à faciliter les conditions de résiliation des contrats par le consommateur avant la fin de la période d'engagement initial.

Désormais, peu importe la période d’engagement, les abonnés pourront maintenant résilier leur forfait à tout moment. Avec la Loi chatel, dans le cadre d’un engagement de 24 mois, le consommateur peut résilier son contrat par anticipation uniquement à compter du 13ième mois, moyennant le paiement de 25% des 12 prochaines mensualités dues.

A présent, les abonnés peuvent résilier par anticipation avant le 12ième mois en payant la totalité des mensualités dues jusqu’au 12ième mois, puis le quart des sommes dues pour les prochaines douze mensualité.

Pour résumer, les dispositions avantageuses de la loi Chatel concernant le paiement du quart des mensualités dues entre le 13ième et le 24ième mois, s’appliqueront même lorsque l’abonné résiliera son contrat par anticipation avant le 13ième mois.

Un outil pratique sera d’ailleurs mis à la disposition de l’abonné lui permettant d'estimer le montant de son forfait restant dû en cas de résiliation anticipée.

Enfin, la dernière mesure s’inscrit elle aussi dans une recherche de simplification de la résiliation. Les consommateurs devront automatiquement pouvoir prendre connaissance dans les conditions générales de leur contrat et sur le site internet de leur opérateur, d’une liste exhaustive des motifs légitime de résiliation.

Autre sujet de méfiance des consommateurs : le terme « illimité » sur les offres mobiles. Vous ne savez pas vraiment quelles conditions se cachent derrière ce mot vendeur ? Les opérateurs ont annoncé qu’ils entendaient offrir une meilleure information sur le contenu des offres "illimitées". Les publicités seront donc moins ambigües et les restrictions à l’illimité seront inscrites en caractère gras. 

La protection du consommateur : une volonté du gouvernement

C’est le gouvernement qui a poussé les opérateurs de téléphonie mobile à faire des efforts supplémentaires en faveur des consommateurs.

Les opérateurs avaient déjà fait des concessions avec la Loi Chatel. Après le vote de cette loi, ils avaient été convoqués par Hervé Novelli, secrétaire d'État chargé du Commerce, de l'Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de la Consommation. Le secrétaire d'État voulait plus. Il avait souhaité que les opérateurs prennent cinq nouveaux engagements en faveur du consommateur


 


Les derniers commentaires (4)
gauguin a écrit le 24/09/2010 à 15:46:28
Signaler un abus
Nous avons acheté un portable à ma mère âgée de 85 ans,en avril 2010 pour pouvoir la contacter lors de ses sorties. Engagement sur 2 ans. Sa santé s'est dégradée rapidement, elle est maintenant en maison de retraite et incapable de se servir de son portable. Quand il s'est agi d'ouvrir la ligne les portes étaient grandes ouvertes... pour résilier c le parcours du combattant, j'ai pu ouvrir une ligne à sa place mais je ne peux pas la fermer. De plus vous trouvez que payer l'année pleine, puis 25% des sommes dues la deuxième année est un avantage... je trouve que c une honte, qu'on paye à la limite une somme raisonnable pour fermeture serait plus juste et il faudrait aussi reconsidérer les clauses de résiliation. On nous prend vraiment pour des vaches à lait...
patrick a écrit le 25/09/2010 à 02:13:57
Signaler un abus
La resiliation par la loi CHATEL existe deja depuis plusieurs annees et des sites permettent de resilier son abonnement comme resiliation.com ou clicout.fr. Bref, rien de nouveau sous le soleil. On presente comme un geste des operateurs ce qui est la stricte application du droit de la consommation. On va quand meme pas les remercier de respecter la loi...
nanou a écrit le 01/10/2010 à 20:21:23
Signaler un abus
A Gauguin, il te suffit d'envoyer un courrier de demande de résiliation (le plus simple en son nom si elle peut pas) avec un justificatif du médecin qui atteste qu'elle n'a plus les capacités physiques pour l'utilisation d'un mobile datant de moins de 3mois.
tatania a écrit le 12/10/2010 à 16:18:15
Signaler un abus
il est évident que les opérateurs ne refusent pas l'application de la loi chatel puisque c'est interdit de prélever le restant des mois d'abonnement au client qui résilie. certaines connaissances se sont fait rembourser après bataille judiciaire. c'est trop le 1/4 du restant des mois à payer après résiliation!! la liberté du consommateur devrait s'en tenir aux offres les plus avantageuses et les plus adaptées. la loi de la concurrence dit "si tu trouve mieux ailleurs, résilie et va ailleurs". sinon elle est où la liberté du consommateur? on doit s'en tenir à être prie au coup ou à donner à des opérateurs sans scrupules de l'argent pour des insatisfactions en tant que client? elle est ou la liberté de vivre décemment??? merci de me laisser au moins m'exprimer!!

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. En savoir plus - CGU
OK